La Liste : 6 septembre 2019

Réal Bérard – Le canot de Pierre – 21″ x 17″ à la Maison des artistes visuels francophones

Programmation des membres de l’AGAVF

Maison des artistes visuels francophones (Saint-Boniface)

Réal Bérard – Aller – retour : 60 ans d’aventures
commissaire : Alex Keim
du 1er août au 14 septembre 2019

219, boulevard Provencher
Saint-Boniface, Manitoba
www.maisondesartistes.mb.ca

 

Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen (Moncton)

Maryse Arseneault, Jennifer Bélanger, Rémi Belliveau, Acadie art exchange, Noémie DesRoches, Mario Doucette, Natalie Sappier-Samaqani Cocahq, Sarah Saunders, Anna Torma et Becka ViauHistoires nécessaires / Instrumental Stories
Commisaire : Véronique Leblanc
du 9 août au 13 octobre 2019

exposition organisée en partenariat avec le Musée acadien avec l’appui du Congrès Mondial Acadien 2019. Présentée à la GALRC, au Musée Acadien, à la Galerie Moncton, à la Galerie Assomption et dans l’espace Extrême frontière du CMA 2019

Pavillon Clément-Cormier
405, avenue de l’Université
Université de Moncton
Moncton, Nouveau-Brunswick
www.umoncton.ca/umcm-ga

 

Galerie Sans Nom (Moncton)

Amanda BalestreriThe Haunting
Emma Delaney Lemon Drop and The Puppet People join The Lonely Disco
du 13 septembre au 11 octobre 2019
Vernissage : 13 septembre à 19h

140, rue Botsford
Moncton, Nouveau-Brunswick
www.galeriesansnom.org

 

Galerie SAW Gallery (Ottawa)

Cindy Baker (Lethbridge), Panos Balomenos (Athènes/Helsinki), Dave Cooper (Ottawa), G.B. Jones (Toronto), Sholem Krishtalka (Berlin), Zachari Logan (Regina), Kent Monkman (Toronto), Diane Obomsawin (Montréal) et Mia Sandhu (Toronto) – Sex Life. L’homoérotisme dans le dessin
Commissaire : Jason St-Laurent (Ottawa)
du 19 juillet au 28 septembre 2019

67, rue Nicolas
Ottawa, Ontario
www.galeriesawgallery.com

 

Centre d’arts visuels de l’Alberta (Edmonton)

John GrahamDes juxtapositions des touchers
du 13 septembre au 25 octobre 2019

9103 95e Avenue
Edmonton, Alberta
www.galeriecava.com

 

Centre culturel franco-manitobain (Winnipeg)

Art of the book 2018
du 22 août au 3 octobre 2019
340, boulevard Provencher
Saint-Boniface, Manitoba
www.ccfm.mb.ca

 

Le Labo (Toronto)

De juillet à août, Jacquelyn Hébert, Lise Beaudry, Geneviève Thauvette, Samuel Choisy et Denis Bradette ont pris le contrôle du compte Instagram du Labo
401 rue Richmond Ouest, Studio 277
Toronto ON
www.lelabo.ca

 

 

La Liste

L’Association des groupes en arts visuels francophones (AGAVF) présente les événements de ses membres, soit quinze centres d’artistes et galeries à travers le pays, et compile les appels de dossiers en arts visuels, arts médiatiques, performance, art public qui s’adressent aux artistes et aux commissaires.

linktwitterfacebook

Appels de dossiers

1. appels en français du Canada

Verticale – Laval – 1er novembre
L’Écart – Rouyn-Noranda – 1er novembre
L’Atelier Circulaire – Montréal – 31 octobre
Galerie McClure – Montréal – 15 octobre
Centre Clark – Montréal – 1er novembre
Folie/Culture – Québec – 22 septembre
VU – Maquettes de livres – Québec – 15 octobre
Caravansérail – Rimouski – 1er octobre
Forest City Gallery – London, Ontario – en tout temps

2. appels en anglais du Canada

Pleasure Dome – Toronto – 1er octobre
IA Current Exhibition – Toronto – 14 septembre
RT Collective – 9 septembre
Open Studio – Toronto – 15 septembre
the8fest Small-Gauge Film Festival – Toronto – 1er octobre
Martha Street Studio – Winnipeg – 1er décembre
AKA Artist-run Centre – Saskatoon – en cours
Southern Alberta Art Gallery – Lethbridge – en cours

3. appels internationaux

Le KAB 2020 – Paris – 22 septembre
Prix Videoformes – Clermont-Ferrant – 13 octobre

4. résidences

European Media Artists in Residence  – Allemagne – 2 décembre
Calgary Chinatown Artist Residency – 9 septembre
Programme des artistes en résidence Doris McCarthy  – 30 septembre
Artcheval, résidence de création artistique – Saumur, France – 1er novembre
Le Centre d’artistes la Constellation bleue – la Galerie Bernard-Jean – Saisir les nuances entre le réel et l’imaginaire – Caraquet – 15 septembre
Al Ma’mal Residency Program – 30 octobre

Cité internationale universitaire de Paris – sans date limite

5. art public

Waterdown Memorial Park Public Art Project – Hamilton – 12 septembre
Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan – Région de la capitale du Canaad – 17 janvier 2020
Community Banner Program – Pickering – 10 septembre

6. pour commissaires

Vie des arts – Montréal – 30 septembre et 10 décembre
Inter Art Actuel – Québec – 6 janvier
Demande d’offres de services – Alliance pour les arts visuels – 23 septembre
Indigenous Curator – Ottawa – 9 septembre
Emploi Conservatrice-adjointe / Conservateur-adjoint – Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen – Moncton – 7 septembre
Orange, l’évènement d’art actuel de Saint-Hyacinthe – 23 septembre
Appel à communications – Colloque international Université du Québec à Montréal (UQAM) et Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) – 13 septembre
off centre – soumissions pour revue web – en tout temps

1. appels en français du Canada

DATE LIMITE : 1er novembre 2019
Appels de dossiers Programmation 2020—21

Trouble, émoi et systèmes

 

Verticale — centre d’artistes (VCA) invite les artistes, les collectifs et les commissaires à soumettre leurs projets dans le cadre de l’appel
« Trouble, émoi et systèmes », pour sa programmation 2020—21 (programmation régulière, mentorat en recherche-création, commissariat à la Villa).

Dans le contexte artistique actuel, on demande plus que jamais à l’artiste d’être entrepreneur, d’avoir une production artistique et de participer à un système de valeurs dominant. Simultanément, on s’attend en général à ce qu’il ou elle ait un regard critique sur la société, et même qu’elle ou il imagine des systèmes de valeurs et des économies alternatives. Les figures stéréotypées de l’artiste en trouble-fête, fauteur de trouble ou créatrice à l’esprit troublé — qui confinent bien souvent à une marginalité convenue — sont des topos qui parlent tous d’un rapport présumé de l’art et de la création avec le trouble. Qu’en est-il du rapport de l’art au trouble lorsqu’il est un moyen de donner au monde de la limpidité ? Les règles, les systèmes et les prescriptions (comme celle voulant que l’art doive troubler, contester, perturber, déranger) ne viennent-ils pas aussi troubler la clarté du réel ?

Ces réflexions nous conduisent à envisager les pratiques artistiques comme autant de méthodes qui engendrent à leur tour leurs propres systèmes de connaissances. L’art comme mode d’appréhension du monde, par lequel il serait permis de générer du sens à partir des éléments autrement désordonnés du réel, ou à partir d’un brassage des catégories déjà existantes. L’une des valeurs du trouble, pourrait-on argumenter, réside dans l’émoi qu’il provoque — c’est-à-dire dans la position sensible où il nous place, favorable à une nouvelle perception. L’émoi n’est pas strictement un trouble que l’on sème, mais aussi un trouble que l’on ressent. Plus réactionnel que conflictuel, il émerge d’un sentiment d’appréhension qui conduit à une certaine forme d’introspection ou d’autocritique, à un moment de suspension.

Dans son contact singulier avec les pratiques artistiques, VCA est témoin privilégié de processus de création marqués par une inévitable négociation entre les œuvres et leurs contextes d’inscription, ainsi que de la transformation des intentions artistiques par l’émoi (le trouble) de leur mise en pratique. Souvent, les œuvres résorbent les troubles qui les ont pourtant accompagnées dans leur production, mais parfois, le trouble demeure jusque dans l’œuvre, se faisant ressentir dans sa présentation et sa réception. Il arrive que le trouble résonne d’une dissonance presque inaudible ou qu’il retentisse comme une fausse note, passée trop vite pour être clairement identifiée. D’où vient le trouble et quelle(s) posture(s) adopter face à lui ? A-t-il quelque chose à voir avec la notion de systèmes (de valeurs), de règles (de fonctionnement), de conventions (esthétiques) ? Quels sont ses effets, ses valeurs et que penser de son absence ? Hors des cadres de références admis, avons-nous la contrainte de naviguer en eaux troubles ? Ce besoin d’établir des préceptes répond-il à un impératif de repères ? Comment le trouble s’insinue-t-il dans la pratique artistique, dans les œuvres ? Quels dispositifs sont mis en place par l’artiste pour l’exacerber ou le
résorber ?

Cet appel invite les artistes à aborder le trouble, dans toute sa polysémie.

Ce que VCA offre en fonction des programmes :
— Soutien à la coordination, à la diffusion et à la promotion du projet
— Documentation photographique
— Droits d’exposition ou honoraires professionnels (barèmes CARFAC)
— Participation aux frais de montage et de production
— Participation à la rémunération des technicien·ne·s
— Participation aux frais de transport et de déplacement

Pour plus d’information sur les programmes et pour soumettre un dossier, veuillez consulter notre appel en ligne ici.

 

•••••

 

Programmation 2020–21
Date de tombée
1er novembre 2019
L’Écart est un centre d’artistes autogéré en art actuel qui diffuse toutes les disciplines du champ élargi des arts visuels. Situé en Abitibi-Témiscamingue, le centre soutient l’interdisciplinarité, les pratiques novatrices, l’expérimentation, la prise de risque et la collaboration.

L’Écart invite les artistes, les commissaires, les chercheurs, les auteurs et les collectifs à soumettre un projet d’exposition, de résidence, de conférence, d’atelier, de projection, de commissariat, de performance ou d’évènement spécifique pour sa programmation 2020–21.

Faites parvenir votre dossier via WeTransfer à : info [arobas] lecart [point] org. Vous recevrez un avis de téléchargement en guise d’accusé de réception.

https://lecart.org/fr/appel-de-dossiers/

 

•••••

 

Appel de dossiers/ Programmation 2020-2021

Date limite : 31 octobre 2019

L’Atelier Circulaire, centre de production et de diffusion des arts imprimés, est à la recherche de nouveaux projets d’exposition ! Les pratiques artistiques collectives et individuelles développées autour des enjeux actuels liés aux arts d’impression sont ainsi encouragées à participer dans notre programmation 2020-2021.

Les expositions, d’une durée minimale de 4 semaines, abordent des approches contemporaines de l’estampe, que ce soit sur le plan des techniques d’impression utilisées, par la thématique traitée, ou dans le cadre conceptuel de la proposition. Chaque année, la sélection des projets soumis est faite par un jury composé de deux artistes professionnels membres de l’Atelier Circulaire et de trois personnalités reconnues du milieu des arts visuels.

CONTENU DU DOSSIER

• Un court texte de démarche artistique générale de l’artiste ou collectif et du projet en particulier
• Une description physique de l’exposition proposée, comprenant le nombre d’œuvres, l’espace requis et les besoins techniques (1 page max.)
• 10 à 15 images d’œuvres (format JPEG, RVB, d’environ 1024 x 768 pixels)
• La liste descriptive des images indiquant le titre, l’année, le médium et les dimensions des œuvres
• Un curriculum vitae d’artiste et une courte biographie

NB : au besoin, de la documentation vidéo ou sonore peut être envoyée via des liens Vimeo, Youtube ou Soundcloud.

Les candidat.e.s intéressé.e.s doivent envoyer leur dossier à l’adresse courriel candidature [arobas] ateliercirculaire [point] org avec dans l’objet du courriel la mention « Projet d’exposition »

 

•••••

 

Soumissions
La Galerie McClure du Centre des arts visuels accepte présentement des soumissions pour la saison d’exposition 2020-2021. Les artistes contemporains œuvrant dans toutes les disciplines artistiques ainsi que les commissaires ayant un projet d’exposition sont invités à soumettre un dossier. Les artistes ayant exposé à la galerie au cours des cinq dernières années sont priés d’attendre avant de soumettre de nouveau un projet d’exposition. En conformité avec son mandat, la Galerie McClure donne la priorité aux soumissions provenant des artistes contemporains résidants à Montréal. La galerie pourrait ne pas être en mesure de prendre en charge certaines œuvres d’art médiatiques en raison d’un équipement limité. Veuillez vous renseigner auprès de notre coordinatrice à galeriemcclure [arobas] centredesartsvisuels [point] ca.

Date de tombée : le 15 octobre, 2019

Instructions :

Veuillez inscrire votre nom et prénom sur chaque page de vos documents. Les soumissions incomplètes ne seront pas présentées au comité de sélection.

Les soumissions doivent être envoyées par We Transfer. Les soumissions envoyées par la poste ne seront pas acceptées. Pour de l’information sur l’utilisation de We Transfer, veuillez consulter https://www.wetransfer.com/howitworks

Envoyez votre soumission à l’adresse électronique galeriemcclure [arobas] centredesartsvisuels [point] ca. Les soumissions doivent comprendre :

10 à 20 images des œuvres récentes en format JPEG ne pas dépassant 1.5 MB chaque.
une liste des œuvres avec le nom de l’artiste, les titres, médiums, dimensions, et année, en fichier PDF
un curriculum vitae indiquant votre courriel, numéro de téléphone et adresse postale en fichier PDF
une description de votre projet en fichier PDF
Tous les fichiers doivent être envoyés en un seul transfert et doivent être nommés selon les instructions ci-dessous.
Noms de fichiers des images numériques :

Les noms de fichiers doivent suivre ce format : 01initialesannéetitre.jpg (numéro de l’image, les initiales de l’artiste, l’année, le titre)

Noms de fichiers de la liste des œuvres, c.v., et description du projet :

Les noms des fichiers doivent suivre ce format :

nomdefamille _liste.pdf
nomdefamille_cv.pdf
nomdefamille_projet.pdf
Plan de la galerie

Une fois le processus de sélection complété, les résultats seront communiqué par courriel.

Galerie McClure
galeriemcclure [arobas] centredesartsvisuels [point] ca
350 ave. Victoria, Montréal, Qc H3Z 2N4
(514) 488-9558

site web

 

•••••

 

Le Centre CLARK invite les artistes, les collectifs et les commissaires à soumettre un projet à l’automne de chaque année. CLARK désire soutenir une pluralité d’approches et de formes. Qu’il s’agisse d’exposer les œuvres d’artistes émergents ou aguerris, locaux ou internationaux, le Centre encourage les pratiques qui explorent de nouvelles avenues. Dans l’objectif d’avoir une programmation aussi diversifiée et riche que possible, CLARK encourage fortement les Autochtones, les personnes en situations de handicap, les membres de minorités visibles à proposer leur candidature. Les dossiers seront étudiés et sélectionnés par un comité de programmation.

Le Centre comporte deux espaces d’exposition (pour plus de détails, veuillez consulter le plan de la Galerie). Nous accordons seulement une salle par soumission, sauf pour certains projets de groupe qui se verront exceptionnellement accorder les deux salles. CLARK verse des droits d’exposition aux artistes et aux commissaires selon les barèmes recommandés par l’organisme Canadian Artists’ Representation / Front des artistes canadiens (CARFAC). Il offre en outre aux artistes exposants une aide à la production à l’Atelier CLARK ainsi qu’une aide technique lors du montage des expositions.

Seuls les dossiers soumis via le formulaire en ligne seront considérés par le comité. Si vous n’avez pas reçu d’accusé de réception par courriel après avoir soumis votre dossier, veuillez nous en avertir le plus tôt possible à exposition [arobas] clarkplaza [point] org.

Votre dossier doit comprendre :

Un texte de démarche (max. 300 mots – si votre projet implique plusieurs personnes, veuillez réduire à 100 mots chaque max)
Une description du projet (max. 300 mots)
Votre curriculum vitæ à jour (et celui des collaborateurs, s’il y a lieu)
Vingt (20) images numériques de votre travail (fichiers JPEG ou PNG) – des images de projets précédents, des vues d’ensemble du travail en salle, ainsi que des images du projet soumis (même si celui-ci n’est pas complété) sont conseillées. Les informations descriptives des images devraient être annexées à chacune de celles-ci dans le champ de formulaire [Légende] prévu à cet effet.
Pour des vidéos et le son (max. 10 minutes), il est également possible d’inclure, à même le formulaire, des liens Internet dans la section de documentation média. Lorsque les sources sont privées, veuillez inclure le mot de passe.
Une liste des besoins techniques et toutes autres précisions, s’il y a lieu
Un plan de mise en espace du projet (facultatif)

site web

 

•••••

 

– Silence radio –

Appel de projets audio

 

 

Québec, le 19 août 2019 — Folie/Culture invite tous ceux et celles qui, par la musique, la poésie, la performance, la déglutition, les « patchs de char » et toutes autres œuvres audio potentielles à contribuer à l’appel de projets Silence radio.

 

Dans le cadre de notre thématique actuelle Marchez sur des œufs !, Folie/Culture est à la recherche de propositions audio qui allient l’injonction à l’exemplaire, intrinsèque à nos sociétés de contrôle, et l’art audio.

 

 

Tel que Barthes l’énonçait dans son livre Mythologie (1957), la publicité, les slogans ont la capacité organisée de communiquer quelque chose tout en étant d’aucun arbitraire, d’aucune contingence – mais bien telle une vérité. Ainsi, Silence radio occupera l’espace publicitaire radiophonique de l’émission Québec réveille à CKIA 88,3 FM durant 25 secondes, risquant – peut-être – de rompre le flux du « trop de sens » intrinsèque aux messages publicitaires.

 

 

Ces segments audio diffusés lors d’espace publicitaire, en diffusion live et offerts en baladodiffusion sur internet, nous permettront de questionner l’injonction à l’exemplaire, au docile. Ainsi, comment le monstrueux prend-il parole lorsqu’il est habituellement muselé ?

 

Pour participer, vous devez

proposer une œuvre audio en format mp3 ou wav

d’une durée exacte de 25 secondes

 

Cachet d’artiste : 200 $

Date limite : 22 septembre 2019

 

Faites-nous parvenir votre projet audio, avec vos coordonnées, par un lien Dropbox ou WeTransfer à programmation [arobas] folieculture [point] org.

 

Folie/Culture est un organisme à but non lucratif qui, d’une part, poursuit un travail de sensibilisation en santé mentale et, d’autre part, réalise des projets interdisciplinaires en art, et plus précisément s’intéresse à la rencontre de ces deux aspects. ­­­­­

 

•••••

 

Maquettes de livres / VU
15 octobre 2019

/ Québec (Québec)

VU conçoit le livre comme un espace de création, une voie de matérialisation des images et des idées, une matière à réflexion. Lorsque consacré au photographique, le livre réfléchit et se déploie dans des formes qui vont du récit autobiographique à l’imaginaire fictionnel, du carnet de voyage ou d’exploration au livre d’histoire, du manifeste artistique au pamphlet. Dans le livre, les photographies se lisent et se parlent dans un espace qui leur est propre.

Repoussant les conventions plus traditionnelles du catalogue ou de la monographie, les artistes inventent par l’objet livre de nouvelles formes possibles pour la matérialisation de leurs projets photographiques. Les artistes explorent le livre autant par des concepts, des séquences, ou des modes narratifs que par l’importance que prend la matérialisation par une attention au papier, à l’encre ou à la reliure. Le livre permet un rapport tactile avec l’œuvre devenue nomade, en se retrouvant dans les mains de nombreuses personnes en divers lieux. Le livre fait vivre l’œuvre dans le temps, lui assure une pérennité dans l’univers de ceux qui lui font une place, dans des collections et bibliothèques autant publiques que privées.

Par son programme d’édition, VU incite les artistes à développer leurs pratiques en explorant ce médium de création propre au photographique. Avec ses publications, VU affirme sa vision du livre comme espace consacré au photographique, ainsi qu’aux histoires, problématiques et univers poétiques portés par les artistes. Le livre est aussi réfléchi de différentes façons par la présentation d’expositions, de formations, de tables rondes et de classes de maître consacrées à ce médium. VU appuie également la recherche et la création par des résidences, par notre atelier annuel de maquettes de livres Assemblages, et par l’attribution de bourses de soutien aux artistes.

C’est dans ce contexte que VU lance un appel de maquettes avec l’objectif de recevoir des propositions pour son programme d’édition, et nouvellement pour aussi offrir deux bourses d’accompagnement pour la réalisation de projets de livres photographiques. Les deux maquettes sélectionnées seront aussi exposées à l’occasion de l’atelier de maquettes Assemblages à l’hiver 2020.

L’appel s’adresse aux artistes du Québec qui s’intéressent au support livre comme médium de création. Le projet proposé devra être photographique et non publié.

Le dossier devra comprendre :

une lettre d’intention ou une description de projet, en mentionnant votre intérêt pour le programme d’édition et/ou pour les bourses d’accompagnement ;
une documentation visuelle de votre projet, dans la forme que vous souhaitez : un pdf, un dessin, un collage, une maquette… ;
une démarche et un cv.
Deux types d’accompagnements seront attribués :

Soutien au développementrésidence d’une semaine pour la création de nouvelles maquettes, incluant un suivi artistique et technique du projet de l’artiste ;
exposition de la maquette lors de l’atelier Assemblages à l’hiver 2020 ;
bourse de 500 $ ;
crédit d’impression de 500 $ ;
hébergement pour une semaine ;
allocation de déplacement de 90 $.
Parrainageune rencontre d’accompagnement autour du projet de l’artiste abordant des aspects artistiques, techniques et logistiques d’un livre (concept, contenant, fabrication, design, éditeurs, distribution…) ;
exposition de la maquette lors de l’atelier Assemblages à l’hiver 2020 ;
bourse de 500 $ ;
allocation de déplacement de 90 $.
Date de tombée : 15 octobre 2019

Pour envoyer vos dossiers :

par voie numérique via WeTransfer à l’adresse communications [arobas] vuphoto [point] org
par la poste : 523, De Saint-Vallier Est, Québec QC  G1K 3P9
Vu
523, rue de Saint-Vallier Est,
Québec (Québec) G1K 3P9
+1 418.640.2558 laboratoire

•••••

 

vous trouverez nos trois appels de dossiers pour la programmation 2020-2021. Nous vous invitons à les partager dans votre réseau.

RÉGULIER / Artistes de la relève (10 ans et moins de pratique professionnelle) et ceux dont la pratique est émergente / DATE LIMITE : 1er octobre 2019

ARTISTES DU BSL / Artistes qui résident sur le territoire du Bas-Saint-Laurent oeuvrant en art actuel / DATE LIMITE : 1er octobre 2019
LA RELÈVE /  Finissant.e.s d’un programme de baccalauréat en arts visuels et médiatiques. Le·la candidat·e choisi·e bénéficiera également d’un accompagnement professionnel et personnalisé / DATE LIMITE : 1er octobre 2019

Pour consulter nos appels sur notre site internet : https://www.caravanserail.org/appel-de-dossiers
Pour inviter vos collègues artistes à participer à notre appel : https://www.facebook.com/events/2384895424907400/

Caravansérail
274, avenue Michaud,
Rimouski, QC  G5L 6A2

communication [arobas] caravanserail [point] org

•••••

 

La Galerie Forest City (FCG) lance un appel de propositions aux artistes et aux conservateurs ou conservatrices œuvrant dans tout l’éventail des disciplines.

La Galerie Forest City (FCG) est un centre d’art autogéré qui encourage l’autonomie artistique et qui est voué à l’excellence des expositions et des événements qu’elle met sur pied. Cet engagement reflète les développements récents survenus en matière de production culturelle. La FCG sollicite des propositions innovatrices de la part des artistes et des conservateurs ou conservatrices relevant de toutes les disciplines et de tous les niveaux de carrière, l’accent étant mis sur les pratiques et les artistes émergents.

La FCG vise à favoriser et à soutenir l’art contemporain, tout en veillant à promouvoir le dialogue entre les communautés artistiques locales, régionales et internationales. En tant que centre d’art autogéré, la FCG s’intéresse principalement aux travaux ou projets de nature expérimentale, progressive et qui ont une puissante portée. Nous sommes enthousiastes face aux démarches artistiques les plus récentes et aux formes d’art qui alimentent la production contemporaine ainsi que le dialogue. Les principaux critères de sélection sont les suivants : fidélité à notre mandat et renforcement de nos énoncés de valeurs.

Les artistes sont rémunérés conformément au barème des tarifs de CARFAC.

Toutes les propositions doivent être adressées par courriel à programming [arobas] forestcitygallery [point] com

La forme des applications peuvent être trouvés ici : http://www.forestcitygallery.com/sites/default/files/Forest%20City%20Gallery%20Application%20Form.pdf

Les propositions soumises (à l’exclusion des images) doivent être combinées en un seul dossier PDF. Les propositions soumises sur papier ou par la poste ne seront plus acceptées.

Vous pouvez vous attendre à une notification environ trois mois après la date des délibérations du jury, par courriel. Le processus décisionnel prend plusieurs mois pour la préparation et le traitement après la date limite de soumission. Nous ne communiquerons qu’avec les candidats et les candidates retenus.

Si vous avez des questions au sujet du processus de demande, n’hésitez pas à les adresser à Mme Jenna Faye Powell à :

director [arobas] forestcitygallery [point] com

2. appels en anglais du Canada

 

CALL FOR SUBMISSIONS : 25TH 2020 NEW TORONTO WORKS

Pleasure Dome welcomes submissions of experimental, time-based
media works by Toronto and Greater Toronto Area (GTA) artists for our
25th 2020 edition of NEW TORONTO WORKS.

Pleasure Dome presents a variety of different genres, styles, and
traditions, from those of the historical avant-garde to contemporary
post-modern strategies of video/film mixes, alongside other attempts to
re-imagine the modernist experimental tradition. We welcome
applicants to self identify as we continue to prioritize works by women,
visible and invisible minorities, BIPOC, persons with disabilities, and
LGBTQ2S+ persons. We accept single and multi-channel films or
expanded cinema projects. We can accommodate most exhibition
formats including 35mm, Regular / Super 8, 16mm, VHS, DVD, and
Blu-Ray, or QuickTime files. If the form of your project is not well suited
to single-channel streaming, please include relevant links to additional
materials in the project description or notes.

To submit your work, please visit our FilmFreeway submission portal :
https://filmfreeway.com/PleasureDome

The deadline for submissions is Oct. 1, 2019. To waive the entry fees,
please use code PD2020. All selected artists will be paid screening
fees at or above IMAA rates.

ABOUT PLEASURE DOME (est. 1989)

Pleasure Dome is an artist-run presentation organization and publisher
dedicated to the presentation of artists film, video, and experimental
media. For more information : info [arobas] pdome [point] org | www.pdome.org.

Pleasure Dome partners with media art organizations and artist-run
centers in Toronto, nationally, and abroad to initiate co-presentations,
collaborations, and sponsorships to bring forward culturally diverse and
experimental media projects. Pleasure Dome is generously supported
by the Toronto Arts Council, the Ontario Arts Council, and the Canada
Council for the Arts, and by our members, sponsors, and community
partners.

 

•••••

 

CALL FOR WORKS
2019 IA Current Exhibition
Curated by Sophia Oppel & Philip Leonard Ocampo
Deadline : September 14, 2019 (11:59PM)

Responding to a technological moment in which social media algorithms privilege politically divisive content, the 2019 IA Current exhibition will address the “invisible” algorithms that govern digital infrastructures.

This exhibition, co-curated by emerging curators Sophia Oppel & Philip Leonard Ocampo, will highlight the political underpinnings of these communicative apparatuses and consider how power can materialize tangibly. It will examine the seamless aesthetics of consumer technologies and online interfaces that typically go unnoticed, and will question their supposed neutrality.

The exhibition aims to promote discussion about algorithmic governance and the ease with which global citizens engage with platforms that treat behavioural data as a commodity. By selecting works that manipulate the tools used by surveillance capitalists for insurgent purposes, we hope this exhibition can return some agency back to the user.

The curators welcome submissions from all new media arts disciplines, with an emphasis on digital media relating to surveillance capitalism and the intake of online information (or misinformation).

KEYWORDS
Behavioural surplus, big data, surveillance capitalism, extraction, coercion, invisibility, control, whistleblowing, infrastructure/architecture, power, algorithmic governance, echo chambers

SUBMISSION REQUIREMENTS

Project description and artist statement (2 pages maximum)
Documentation (maximum five images and one video ; please provide a URL)
Detailed description of technical requirements (please outline materials provided by the artist and materials expected from InterAccess)
Current CV (3 pages maximum)
Artist biography (100 words)
Please send your submissions to IACurrent [arobas] interaccess [point] org using the subject line, “IA Current Artwork Submission”.

EXHIBITION DETAILS

The exhibition will take place at InterAccess from November 6 – December 7, 2019.
Selected artists will be notified in September 2019.
All artworks must be ready for exhibition by October 31, 2019. The artist must be present for installation unless previous arrangements have been made in writing.
All participating artists will receive an artist fee.

The InterAccess Current (IA Current) program supports the professional development of emerging curators and artists interested in new media and electronic practices. Each year, InterAccess selects an emerging curator, who works closely with InterAccess staff to conceptualize and execute an exhibition of works by emerging artists. “Current” refers to the now, of course, but it is also an energetic charge that causes light, heat and all manner of electronic life ; an apt metaphor for emergent creative practices within the ever-expanding field of new media.

Founded in 1983, InterAccess is a non-profit gallery, educational facility, production studio, and festival dedicated to emerging practices in art and technology. Our programs support art forms that integrate technology, fostering and supporting the full cycle of art and artistic practice through education, production, and exhibition. InterAccess is regarded as a preeminent Canadian arts and technology centre.

Contact
950 Dupont St., Unit 1
Toronto ON M6H 1Z2
416-532-0597

interaccess.org
info [arobas] interaccess [point] org

 

•••••

 

CALL FOR SUBMISSIONS
Screen:Moves
Deadline : September 9, 2019

The RT Collective are pleased to announce the third edition of
Screen:Moves–a screening program of short dance videos. Presented
in collaboration with Dancemakers Centre for Creation, Screen:Moves
invites artists to conceive and create original works for this event.

Selected projects will receive a screening fee of $250 and be screened
as part of the program in February 2020 as part of the Progress
Festival.

REQUIREMENTS :
We accept proposals for new works that are conceived and created
specifically for this program.
Collaborative teams must have at least one artist based in Canada.
The program is geared specifically to works created with all forms of
video (rather than works shot on film).
Submissions using accessible video technologies like smart phones,
iPads, or webcams, are encouraged.
Completed works should be 4 minutes or less.

SUBMISSION DETAILS :
Deadline for proposals : September 9, 2019
Selected artists will be notified by September 13, 2019
Completed works must be received by January 13, 2020

The submission form is available here :
http://www.rtcollective.ca/2019/07/call-for-submissions-screenmoves.html

 

•••••

 

Open Studio

Submissions must be received by Open Studio by 11:59 pm EST on September 15. Please note, submissions after this date will be reviewed for the next programming cycle.

Open Studio is an artist-run printmaking centre that presents a wide range of print media-based works from traditional to experimental, including work that, although not produced using traditional printmaking techniques, shares through its conceptual concerns a relationship to printmaking. Accepted formats include : 2 and 3-dimensional works, bookworks, digital and multi-media installation-based work. Proposals by individual artists, groups and curators will be considered. CARFAC Artist Fees are paid.

Notification
Submissions will be juried and notification sent out approximately eight weeks from the deadline. All applicants will be notified of the outcome of the competition. No telephone or email inquiries, please.

Open Studio
401 Richmond Street West
Suite 104
Toronto, Ontario
M5V 3A8 Canada

For our general eligibility guidelines, please click here.

 

•••••

 

Call for Submissions : the8fest Small-Gauge Film Festival

the8fest Small-Gauge Film Festival is a little festival for small films. We are a unique Toronto-based festival that screens films solely on celluloid : 8mm, Super 8 and 9.5mm. We also welcome installation, loops, performance/film, music/film and ‘proto-cinema devices’ like zoetropes. Programming ranges from personal, handmade, experimental, animations, diaries, essays, collage, cut-ups, and more.

the8fest is pleased to announce that it is now soliciting submissions to this year’s festival
Submission deadline : October 1, 2019.

the8fest seeks your 8mm, Super 8, 9.5mm or other small gauge film projects (such as loops and installations) for our 13th festival being held January 24th to 26th, 2020. We encourage first time filmmakers, experimental artists, established filmmakers, and everyone who has an interest in small gauge film to apply !

You can submit your application using the following form :
https://forms.gle/VRGAHp7G57Ki73X79

If you have any questions, feel free to reach out to the8fest [arobas] gmail [point] com

 

•••••

 

 

AKA supports the creation and development of artist driven initiatives and emerging practices that speak to, reflect and encourage dialogue in our culturally diverse communities. This includes work in all media by local, national and international artists. Our venues consist of a street-level gallery, billboard and multi-use screening and performance event space ; we also source off-site locations for site-specific projects.

AKA accepts submissions on an ongoing basis for project/exhibition proposals that consider AKA’s history and setting.

Support for selected projects/exhibitions includes : curatorial assistance, shipping, insurance, installation/strike assistance, promotion, documentation and the potential development of accompanying programming suited to the form of the project. AKA pays artist fees at or (when possible) above the CARFAC national average.

Submissions Guide
Please review AKA’s past programming archives, floorplan and billboard ; as well as our mandate. AKA accepts digital submissions as a single PDF document via email : gallerycoordinator@akaartistrun with the subject heading : AKA Submission. Please ensure the PDF document includes your name. Digital or physical submissions in any other format will not be accepted.

Submission PDF (max 7MB) must include :

Project/exhibition proposal including technical/install needs (max. 500 words)
Artist statement (max 500 words)
CV with complete contact information
Images with image details (max 10) ; OR
Time-based direct embedded links

AKA Artist-run centre
424 20th Street West
Saskatoon, Treaty 6 Territory and the Homeland of the Métis
Saskatchewan, Canada, S7M 0X4

306-652-0044
akaartistrun.com

 

•••••

 

Southern Alberta Art Gallery (SAAG) Submission Guidelines
Exhibition proposals are accepted throughout the year and reviews are ongoing.  Selection is carried out over a period of time through studio visits and correspondence with artists and curators in whom the gallery has an interest.  Those interested in proposing their work to SAAG are asked to include with their submission : a curriculum vitae, an artist statement and/or letter of intent, a wide selection of images, and other relevant support material. Submissions should be mailed to :

Southern Alberta Art Gallery
601 3rd Ave. S.
Lethbridge, Alberta
T1J 0H4

The gallery will not return your submission – please do not send original artworks or valuable materials.   Given the large number of submissions received by the gallery, formal letters of reply will only be issued to proposals of immediate interest.

Exhibitions are generally six weeks in length.  An opening is held to introduce the work to the public.  Artists are also invited to give an illustrated lecture on their work in conjunction with the University of Lethbridge Faculty of Fine Art during the academic year.  Other special events (workshops, panel discussions, etc.) are considered on a case-by-case basis.

The Southern Alberta Art Gallery pays CARFAC fees, shipping and insurance, and often seeks funding to produce catalogues for the exhibition.  All publications, including our quarterly newsletter GALLERY (which discusses and reproduces work by exhibiting artists along with other programming), are exchanged with other institutions in Canada and abroad.

The Southern Alberta Art Gallery fosters the work of contemporary artists who challenge boundaries, encourages broad public engagement and promotes awareness and exploration of artistic expression.  Our work extends to local, national and international communities.

3. appels internationaux

 

Appel à candidature : Le KAB 2020

PUBLIC
L’appel à candidature est ouvert aux artistes plasticiens sans condition d’âge ou de nationalité.

DATE LIMITE

22 septembre 2019

GAIN
Exposition

LIEU
Square des Batignolles, Paris

PLUS D’INFOS
Télécharger l’appel à candidature

 

•••••

APPEL À PROJETS
PRIX VIDEOFORMES 2020

APPEL À PROJETS | COMPÉTITION VIDEO 2020

• Prix VIDEOFORMES Ville de Clermont-Ferrand
• Prix VIDEOFORMES Conseil Départemental du Puy de Dôme
• Prix VIDEOFORMES Université Clermont Auvergne

Concours international ouvert à tous. Les œuvres présentées doivent témoigner d’une écriture originale innovante où la recherche artistique prime sur les moyens techniques utilisés.

 

Deux manières de s’inscrire :
VIDEOFORMES Website
Shortfilmdepot

Règlement : Ici

DATE LIMITE D’INSCRIPTION : 13 Octobre 2019

 

 

 

4. résidences

 

Call for applications for European Media Artists in Residence Exchange programme
September 5–December 2, 2019

www.emare.eu

The European Media Art Platform will offer EMARE (European Media Artist in Residence Exchange) residencies for artists working in the fields of digital media—in internet and computer-based arts, in sound or video art, in media-based performance, as well as in robotics or bio-art. The upcoming call covers residency stays in 2020 and in 2021 at 11 renowned European media art organisations.

European artists can apply with a project proposal for a residency at one of the following institutions :
Ars Electronica, Linz, Austria / Onassis Stegi, Athens, Greece / Bandits Mages, Bourges, France / FACT, Liverpool, United Kingdom / IMPAKT Centre for Media Culture, Utrecht, the Netherlands / Kontejner, Zagreb, Croatia / LABoral Centro de Arte y Creación Industrial, Gijón, Spain / M-Cult, Helsinki, Finland / RIXC, Riga, Latvia / WRO Art Center, Wroclaw, Poland / Werkleitz Centre for Media Art, Halle (Saale), Germany

The residencies are for two months in one of two time frames, either from March to August 2020 or from January to May 2021. Applicants can choose one of the two options or indicate that they are available for both.

EMARE includes a grant of 3,000 EUR, a project budget of 4,000 EUR, free accommodation, travel expenses up to 500 EUR, free access to technical facilities and media labs of the host institution, consultation by production and market experts and a professional presentation as well as the option to participate in exhibition tours at our members festivals in 2020-2021.

Applications should be submitted online and must include a CV, (audio)-visual documentation of previous work and a preliminary plan or sketch of the proposed project to be developed within the EMARE programme.

Applicants must be EU residents and taxpayers in an EU member country.

Undergraduate and Master’s students are not eligible (PhDs are accepted), but emerging artists, regardless of age, are encouraged to apply.

Deadline for applications : December 2, 2019, 12pm CET

More information and application at : www.emare.eu / call.emare.eu

Contact for any further questions :
EMAP#EMARE / Werkleitz Centre for Media Art / Schleifweg 6 / D-06114 Halle (Saale)
T 49 68246-0 / fax : -29 / emare [arobas] werkleitz [point] de

The EMARE residencies of the European Media Art Platform are generously funded by EU’s Creative Europe programme.

 

•••••

 

Call for Submissions : Calgary Chinatown Artist Residency

Call for Submissions / Calgary Chinatown Artist Residency
Submission Package : https://bit.ly/2SZ6Jey

The Calgary Chinatown Artist Residency is an opportunity for professional artists to be embedded in Calgary Chinatown, exploring its rich history and culture while engaging with the community as they look to envision the future of the area. This residency aims to support contemporary art practices and facilitate conversations and engagement with the Calgary Chinatown community.

The selected artists will broadly explore the history, culture, built environment, social and political issues relevant to Calgary Chinatown through an intensive 5-day program hosted in November that will highlight different aspects of Calgary Chinatown’s identity. Following this programmed week artists will be invited back for a 3-month residency to build relationships, research and develop new work in relation to the focus of this residency.

The Calgary Chinatown Artist Residency is a partnership between The City of Calgary’s Public Art Program and The New Gallery. Artists will be supported with the time, space and resources to participate in this residency, with up to three artists being selected to participate.

The 5-day programmed week will take place from November 18 – 22, 2019 with the 3-month residency beginning in Q2 2020 (exact start date negotiable with artist’s availability).

This residency takes place on the traditional territories of the people of the Treaty 7 region, including the Blackfoot Confederacy (Kainai, Piikani and Siksika), Métis Nation of Alberta Region III, Stoney Nakoda First Nation (Chiniki, Bearspaw, and Wesley), and Tsuu T’ina First Nation. We would also like to acknowledge the many other First Nations, Métis and Inuit who have crossed this land for generations.

Deadline for Submissions is September 9, 2019 at 11:59PM MST

Complete submission packages can be e-mailed to submissions [arobas] thenewgallery [point] org

Instagram : @the_new_gallery
Facebook : thenewgallery

The New Gallery is accessible

 

•••••

 

 

La Fiducie du patrimoine ontarien lance un appel à candidatures dans le cadre de l’édition 2020 du Programme des artistes en résidence Doris McCarthy. La date limite de présentation des candidatures est fixée au 30 septembre.

À propos du programme :
Ce programme de résidence est ouvert aux artistes professionnels du Canada qui exercent leur art dans un large éventail de disciplines. Situé au « Paradis d’une folle », l’ancienne demeure de Mme McCarthy, sur les falaises Scarborough à Toronto, le site propose un hébergement et un studio dans un cadre serein et pittoresque, où les artistes peuvent se concentrer sur leur travail créatif. Des résidences sont proposées tout au long de l’année 2020, pour une durée d’un à trois mois.

Le Programme des artistes en résidence Doris McCarthy au « Paradis d’une folle » est placé sous la coordination de la Fiducie du patrimoine ontarien. Conformément aux souhaits de Mme McCarthy, la Fiducie a créé ce programme de résidence pour mettre en valeur le caractère multidisciplinaire des arts, démontrer l’influence positive et réparatrice des paysages et de l’environnement, et favoriser l’excellence chez les artistes, musiciens et écrivains canadiens contemporains. Dans le cadre du programme, les artistes doivent offrir des services de mentorat pour soutenir le développement d’un ou de plusieurs artistes émergents. Le programme bénéficie du généreux soutien de la Fondation RBC.

Comment présenter une candidature :
Les candidatures doivent être présentées au moyen de notre formulaire en ligne.

Dans leur candidature, les artistes doivent expliquer pourquoi ils souhaitent participer au programme, décrire le projet qu’ils comptent réaliser pendant la résidence proposée et indiquer comment ils ont l’intention d’employer leur temps. Ils doivent également préciser les ressources et les capacités nécessaires pour mener à bien le projet proposé, et démontrer qu’elles seront disponibles au cours de la résidence.

Les dossiers de candidature comprennent les éléments suivants :

Le formulaire de candidature (comprenant une biographie, une description du projet, une proposition de mentorat et des références)
Un curriculum vitae
Un portfolio
Renseignez-vous sur les exigences liées au processus de candidature.

Date limite de présentation des candidatures : 30 septembre 2019

Communiquez avec Madison Hamilton par téléphone au 416 314-4907 ou par courriel à l’adresse madison [point] hamilton [arobas] heritagetrust [point] on [point] ca pour obtenir de plus amples renseignements.

Pour en savoir plus : heritagetrust.on.ca/pardm

 

•••••

 

Appel à candidature : Artcheval, résidence de création artistique

PUBLIC
Ce projet est ouvert à tous les artistes français ou étrangers, sans limite d’âge, maîtrisant l’usage oral de la langue française ou anglaise et disposant d’un permis de conduire pour véhicule léger valable en France. 90 % du temps en résidence sera réservée à la création propre et 10 % du temps à des rencontres avec les différents publics.

DATE LIMITE

1er novembre 2019

GAIN
3.000 €

LIEU
Saumur

COÛT

PLUS D’INFOS
Télécharger l’appel à candidature

 

•••••

 

Appel d’offres : Résidence d’artiste
Le Centre d’artistes la Constellation bleue – la Galerie Bernard-Jean 220 boul. Saint-Pierre Est
Caraquet NB, E1W 1B6
506 726 3422
laconstellationbleue [arobas] gmail [point] com

This project is open to artists who speak English or French, but the selected person must be able to speak, read and understand French. Applications may be submitted in either of the official languages.

Projet : Saisir les nuances entre le réel et l’imaginaire
Avant-propos et mise en situation historique

Les villages côtiers des Maritimes suivent généralement les berges et s’étirent souvent en longueur. L’ancien village de Caraquet, devenu une ville, s’étirait sur 34 kilomètres à l’origine
La région est fréquentée par les Mi’kmaqs pendant des milliers d’années, les Européens y arrivent vers 1724. 1780, on compte alors des Acadiens de la déportation, des Cana- diens de la Gaspésie et des marchands anglais et enfin des pêcheurs normands. 1784,
le gouvernement d’Halifax donne des terres à 34 familles sur 22 milles, la Grande Grant.
En fait, l’ancien village abrite plusieurs villages. Des gens d’origines diverses avec leurs parti-cularités, accents et mentalités différentes. Des agriculteurs, des commerçants- exportateurs de poissons et des pêcheurs-navigateurs s’y côtoient. Est-ce que les habitudes et les mentalités ont changé au cours des ans ? Des descen- dants habitent toujours les lieux respectifs de leurs ancêtres. Pour sûr, il y a des chan- gements : nouvelles rues, quartier et de nouveaux arrivants. Tout change dans la continuité.

Projet de résidence
Savoir saisir les nuances entre la réalité et l’imaginaire d’un lieu. Comprendre le carac- tère, la nature et ainsi dire l’essence d’une ville, un village. Comment le percevoir au tra- vers du vécu des gens, de l’histoire, l’architecture et l’aménagement.
Le village-ville Caraquet sert ici de prétexte à l’interprétation d’un espace de vie et les transformations qui arrivent dans la durée. Comment les gens qui y habitent vivent-ils les passages du temps ? La trame sociohistorique initiale ressemble-t-elle à celle qui existait il y a 50-70 ans passés ? Certains vont dire que tout a changé, les autres, que rien ne bouge. Quel est le fil qui lie ce qui tient du réel et de l’imaginaire dans l’esprit des gens ? Où se situe la réalité de chacun ?
Les artistes.
Deux artistes sont invités en octobre 2019, en résidence. Un artiste de la région, habitué des lieux, connaissant bien l’endroit. L’autre artiste arrive de l’extérieur. Caraquet, son histoire et ses environs lui sont pratiquement inconnus.
Ensemble, ils partagent une expérience échéllonnée sur 4 semaines. Ils explorent les lieux, rencontrent des gens et se sensibilisent à ce qu’ils découvrent et perçoivent, chacun à leur manière. Tout au long de la résidence, ils échangent et partagent, au jour le jour, leurs impressions des lieux.
Ils leur revient d’élaborer une oeuvre sur l’expérience vécue. Elle peut-être créée sur place en partie, complétée durant le séjour ou plus tard après la résidence. Au choix. Ils sont libres de créer une oeuvre qu’elle soit commune, complémentaire ou individuelle. Un atelier est disponible.
Lors du projet, il y a deux présentations publiques à deux semaines d’intervalle. Les oeuvres seront exposées à la Galerie Bernard-Jean en 2020-21. Dates à déterminer.
Le masculin inclut le féminin.
================================================================

Ce que comprend la résidence :
1. Un cachet de 2,000$ offert pour les quatre semaines.
2. Des frais de déplacement de 500$
3. L’hébergement est fourni.
4. Un montant forfaitaire d’une valeur quotidienne de 60$
5. Un cachet de 1000$ lors de l’exposition en 2020-21.
L’artiste sélectionné s’engage à :
1. Rencontrer et discuter, au jour le jour, avec son confrère artiste, les habitants de Caraquet. Être présent 5 jours par semaine la durée de la résidence
2. Être autonome en mobilité, posséder ou louer une voiture.
3. Fournir son matériel de travail.
4. Être à l’aise pour converser en français, quelle que soit sa communauté d’origine.
5. Présenter conjointement 2 fois le fruit de sa démarche, à mi-chemin et à la fin de
la résidence, ce devant public
6. Remettre un rapport final à la Constellation bleue.
7. Remettre le chalet dans l’état à la prise de possession si c’est le cas.
8. Créer sur place ou par après une oeuvre qui sera exposée à la Galerie Bernard-Jean
en 2020-21.

Documents à soumettre :
1. Un curriculum récent, trois pages maximum.
2. L’adresse du site internet si possible.
3. Résumé de la démarche artistique et la proposition et l’approche quant au projet,
350 mots maximum.
4. 10 photos numériques d’œuvres récentes. Les œuvres doivent être identifiées
(nom, titre, année, médium, dimensions).

Qui peut s’inscrire ?
– Ce projet pilote s’adresse exclusivement aux créateurs et aux créatrices qui exercent leur art à titre professionnel.
– Ce projet pilote est offert à tous les artistes du pays en art visuel, qu’ils soient des communautés francophones, anglophones et des Premières Nations.
Critères de sélection :
Les dossiers seront examinés par un comité formé d’artistes. Les principales qualités recherchées sont :
1. La pertinence du projet proposé et sa faisabilité par rapport au lieu d’accueil 2. Le caractère innovant et l’originalité de la démarche artistique.
3. Le potentiel d’impact du projet sur la carrière de l’artiste.
Échéancier
– Date butoir d’envoi du dossier : Dimanche 15 septembre 2019 à 24h00.
– Le Centre d’artistes la Constellation bleue fera parvenir les résultats le 20 septembre
2019.
– La résidence aura lieu sur quatre semaines au mois d’octobre 2019. Les dates
peuvent varier sensiblement selon les disponibilités de l’artiste. Adresse d’envoi :
Faire parvenir votre dossier à : laconstellationbleue [arobas] gmail [point] com – Le masculin inclut le féminin.

 

•••••

 

Appel d’offres : Résidence d’artiste
Le Centre d’artistes la Constellation bleue – la Galerie Bernard-Jean 220 boul. Saint-Pierre Est
Caraquet NB, E1W 1B6
506 726 3422
laconstellationbleue [arobas] gmail [point] com

This project is open to artists who speak English or French, but the selected per- son must be able to speak, read and understand French. Applications may be submitted in either of the official languages.
Le projet : 2019 La Pêche
Caraquet et les villes et villages côtiers de la Péninsule Acadienne sont réputés comme des hauts lieux de pêcheries et de construction navale dans les province Maritimes. On y pratique tous les types de pêche commerciale, que ce soit la pêche hauturière, la pêche côtière, l’ostréiculture et la cueillette des mollusques. Ces pratiques s’éche- lonnent de la fonte de glaces jusqu’à la fin de l’automne.
Qui plus est, le domaine de la construction navale reprend de plus belle. On délaisse doré-navant la construction traditionnelle en bois et en fer. On emploie maintenant des maté-riaux composites en adoptant des modèles de navires importés d’Europe. Ils sont des plus modernes et performants.
Les pêcheries, c’est un milieu des plus intéressants à découvrir par un artiste néophyte en la matière. L’industrie possède plusieurs volets : celui de la nourriture, puis les tech- nologies de la navigation, de la construction navale et enfin la dimension humaine, celle
des marins et celle des ouvriers d’usine. Une industrie changeante avec ses hauts et ses bas. Une industrie sujette aux aléas de la sur-pêche et des changements climatiques.
La résidence
Un artiste visuel de la province est invité à Caraquet fin septembre -début octobre, 2019 pour 3 semaines.
L’artiste est mobile et autonome. Il est à l’aise à converser en français. Il visite les lieux, rencontre les pêcheurs et les ouvriers dans les usines et chantiers. Qui sait, s’il n’est pas invité pour une sortie en mer. Il se peut qu’il choisisse un aspect particulier des pêche- ries et l’explore encore plus. Dans la découverte du milieu, il cueille des informations et impressions qui l’inspirent pour une oeuvre future. Il peut l’entreprendre sur place ou plus tard de retour chez lui. À la fin, il donne une conférence publique sur son séjour et son expérience.
Le Centre d’artistes la Constellation bleue accueille l’artiste. Il lui donne un cachet de sé- jour, fournit le forfait quotidien et le logement. Il l’accompagne dans ses démarches et l’aide à se familiariser avec les lieux et les gens de l’industrie. Des rencontres et échanges sont prévus avec les artistes locaux. Un espace d’atelier est disponible si demandé.
Le résultat :
L’artiste est invité a créé une oeuvre inspirée de ses rencontres et explorations. Il peut la commencer sur place et ou compléter plus tard de retour chez-lui. Son travail sera présenté par la suite à la Galerie Bernard-Jean en 2020-2021.
================================================================

Ce que comprend la résidence :
1. Un cachet de 1,500$ offert pour les trois semaines.
2. Des frais de déplacement de 200$
3. L’hébergement est fourni, soit chez l’habitant (gîte) ou un chalet.
4. Un montant forfaitaire d’une valeur de 300$ pour la nourriture
L’artiste sélectionné s’engage à :
1. Rencontrer et discuter au jour le jour avec les intervenants des pêcheries 5 jours par semaine.
2. Être autonome en mobilité, posséder une voiture.
3. Fournir son matériel de travail.
4. Être à l’aise pour converser en français, quelle que soit sa communauté d’origine.
5. Présenter publiquement le fruit de son travail à la fin de la résidence.
6. Remettre un rapport final à la Constellation bleue.
7. Remettre le chalet dans l’état à la prise de possession si c’est le cas.
8. Par la suite, créer une oeuvre qui sera exposée à la Galerie Bernard-Jean en
2020-21.

Documents à soumettre :
1. Un curriculum récent, trois pages maximum.
2. L’adresse du site internet si possible.
3. Résumé de la démarche artistique et la proposition quant au projet, 350 mots
maximum.
4. 10 photos numériques d’œuvres récentes. Les œuvres doivent être identifiées (nom,
titre, année, médium, dimensions).

Qui peut s’inscrire ?
– Ce projet pilote s’adresse exclusivement aux créateurs et aux créatrices qui exercent leur art à titre professionnel.
– Ce projet pilote est offert à tous les artistes du Nouveau-Brunswick en art visuel, qu’ils soient des communautés francophones, anglophones et des Premières Na- tions.
Critères de sélection :
Les dossiers seront examinés par un comité formé d’artistes. Les principales qualités recherchées sont :
1. La pertinence du projet proposé et sa faisabilité par rapport au lieu d’accueil 2. Le caractère innovant et l’originalité de la démarche artistique.
3. Le potentiel d’impact du projet sur la carrière de l’artiste.

Échéancier
– Date butoir d’envoi du dossier : Dimanche 15 septembre 2019 à 24h00.
– Le Centre d’artistes la Constellation bleue fera parvenir les résultats le 20 septembre
2019.
– La résidence aura lieu sur trois semaines fin septembre et début octobre. Les dates
peuvent varier sensiblement selon les disponibilités de l’artiste
Adresse d’envoi :
Faire parvenir votre dossier à : laconstellationbleue [arobas] gmail [point] com – Le masculin inclut le féminin.2019

 

•••••

 

Open call : Al Ma’mal Residency Program
October 1, 2019–December 31, 2020

Al Ma’mal Foundation
Al-Jawalida Street 8, New Gate, Old City, Jerusalem
New Gate, Old City, P.O. Box 91146, Jerusalem
Jerusalem
Palestine
Hours : Monday–Friday 10am–5pm

T +972 2 628 3457
F +972 2 627 2312
info [arobas] almamalfoundation [point] org

www.almamalfoundation.org

Al Ma’mal Foundation for Contemporary Art invites artists, creatives, curators, researchers and scholars to patriciate in its residency program in the Old City of Jerusalem. Residents will get the opportunity to develop a new work or work on an existing project, while delving into the culture and socio-political environment of Jerusalem. Through this residency program, Al Ma’mal aims to promote Jerusalem’s cultural and artistic scene, and build bridges for learning and understanding between the city and the world. Therefore, even though the residency is non-thematic, the artists-in-residence are encouraged to work directly with the community and are invited to take part in Al Ma’mal’s public program.

Our residents are hosted in our historic building in the Old City of Jerusalem, and they will be offered a per diem, and a contribution towards travel and production costs. They will also get the opportunity to collaborate with Al Ma’mal on exhibitions, publications, lectures & workshops.

The resident is expected to dedicate the allocated residency period to work on the proposed project, to meet on a weekly basis with Al Ma’mal team for follow up and feedback, and to cooperate with Al Ma’mal in hosting 1-2 public events related to the residency.

In order to apply, a resume, artist statement, project proposal and portfolio of work should be sent to : residency [arobas] almamalfoundation [point] org

There are three application rounds available, with different residency periods and deadlines :

Round 1
Residency period : October 2019
Duration : 1 month
Application deadline : July 30, 2019

Round 2
Residency period : January–June 2020
Duration : 1-2 months
Application deadline : October 30, 2019
Later applications can be accepted

Round 3
Residency period : July-December 2020
Duration : 1-2 months
Application deadline : February 29, 2020

We look forward to receiving your applications !

Further information can be found on our website :
www.almamalfoundation.org/residency

 

•••••

 

Vous êtes un artiste ou un professionnel étranger de la culture et séjournez à Paris dans le cadre de votre travail ? Vous pouvez déposer une demande de logement à la Cité internationale universitaire de Paris en ligne : http://workflow.ciup.fr/citeu/site/login.php

Certains logements sont spécifiquement adaptés à l’activité artistique : la Cité internationale dispose de deux ateliers-logements pour artistes plasticiens et six studios avec cabine insonorisée pour les musiciens. Les différentes maisons de la Cité internationale peuvent également accueillir des artistes et professionnels de la culture en fonction de la disponibilité de leurs logements (sans espace de travail). Le tarif des logements varient selon le type, le confort et la durée du séjour.

Si votre nationalité est représentée par une maison de la Cité internationale, renseignez-vous auprès d’elle pour connaître la démarche à suivre. Cf. http://www.ciup.fr “les maisons”.

Si cette maison représentant votre nationalité n’a pas de disponibilité, votre demande pourra être transmise aux autres maisons de la CIUP, sous réserve de la validation de la demande par la CIUP.

Les statuts de la cité prévoient en effet que pour y être admis, la venue de l’artiste doit s’inscrire dans le cadre d’un projet précis soutenu institutionnellement (venue sur invitation d’une structure culturelle française, ou sur envoi d’une structure culturelle du pays de résidence de l’artiste, pour une réalisation spécifique). Cette institution doit soutenir financièrement le projet, et donc le séjour de l’artiste à Paris.

D’autre part, la cité prévoit dans ses statuts que les artistes soient étrangers ou en mobilité internationale.

sans date limite

 

 

 

 

5. art public

 

Waterdown Memorial Park Public Art Project
City of Hamilton

Info Session : August 15
Deadline : September 12

Artists and artist-led teams are invited to submit proposals for permanent public art work(s) to be installed in Waterdown Memorial Park. Artists will be selected by a citizen jury through a two-stage process involving a concept and design proposal, followed by public consultation on up to 6 selected proposals.

Read more

 

•••••

 

Appel aux équipes de design

Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan

Lieu : Région de la capitale du Canada

Date limite : le 17 janvier 2020 à 15 h HNE

Budget : pas moins de 3 098 400 $
(coûts de design, décontamination et construction)

Le ministère du Patrimoine canadien invite des équipes à présenter leurs qualifications et des exemples de leurs travaux antérieurs dans le cadre de la première étape d’un concours en deux phases.

Le document de Demande de qualifications est disponible sur le site achatsetventes.gc.ca.

Cliquez sur le lien suivant pour obtenir le document :

https://achatsetventes.gc.ca/donnees-sur-l-approvisionnement/appels-d-offres/PW-19-00884296

 

•••••

 

Community Banner Program – Call for Artists
City of Pickering

The City of Pickering is inviting Canadian artists to create, design and submit original artwork to be used for a new Community Banner Program. Using a single or a variety of mediums, artist are asked to highlight the cultural, heritage, and diversity of the City of Pickering through the theme : Live, Work, Play, Inspire. A total of 35 Community banners will be selected and installed throughout Pickering City Centre.

Download the Information package and application form today !

Submission deadline : Tuesday, September 10, 2019.

Contact :
Jesse St. Amant
jstamant [arobas] pickering [point] ca
905.420.4620 ext. 3607

https://www.pickering.ca/en/discovering/community-banners.aspx

 

 

 

 

6. pour commissaires

 

Vous voulez contribuer aux prochains numéros de Vie des Arts ?

Vie des Arts est à la recherche de collaborations pour le
numéro 257 qui paraîtra en janvier 2020 ayant comme thématique « l’art contemporain et actuel à la lueur du document ».

Considérant l’usage multiple de l’archive en art, utilisée tantôt comme trace tantôt comme matériau de l’œuvre, et du brouillage qui advient entre la valeur documentaire et artistique, les pratiques contemporaines ont soulevé un questionnement profond concernant l’histoire, la mémoire et la pérennisation d’œuvres. Parallèlement, d’autres artistes ont adopté une posture qui vise plutôt à refuser la documentation de leurs œuvres, acte critique s’il en est, favorisant le retrait de leur pratique d’une certaine histoire, marchande, qui prend le document comme œuvre d’art. Dans le contexte actuel, marqué à l’international par différentes crises politiques et environnementales orientées notamment autour de la migration et de la démocratie, on pourrait se demander si la question du document en art ne participerait pas aussi d’un engagement éthique, alors que des artistes s’affairent désormais à témoigner du réel.

Le présent dossier visera à parcourir les différentes postures des artistes contemporain.e.s et actuel.le.s envers le document et l’archive : les propositions recherchées pourraient tout aussi bien s’intéresser aux pratiques du détournement d’objet et à leur aspect documentaire, aux reportages artistiques, à l’archive comme mode de production, ou à la valeur commémorative, mémorielle et informative de l’art.

Les soumissions doivent comprendre une proposition de texte en lien avec la thématique (250 mots), trois extraits de textes (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie, et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 30 septembre. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties, puis les textes finaux (environ 1200 mots) seront demandés autour du 13 novembre.

Vie des Arts est une revue d’arts visuels trimestrielle axée sur l’analyse et la critique d’art. Elle promeut l’art actuel et l’actualité de l’art canadien et international à un vaste public dans une optique éducative et informative.

Les personnes intéressées à collaborer aux prochains numéros de la revue, avec des sujets qui ne sont pas nécessairement en lien avec les dossiers, sont également invitées à envoyer une proposition de texte (actualité, critique, profil ou compte-rendu) de 250 mots, trois extraits de textes (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie à redaction [arobas] viedesarts [point] com (dates de tombée : 31 mars, 30 juin, 30 septembre et 10 décembre de chaque année).

 

•••••

 

Appel aux textes et aux visuels

Numéro 135 • Métamorphoses et fluidité

Face à la censure des Suppliantes d’Eschyle par des militants qui se revendiquent antiracistes, le metteur en scène Philippe Brunet explique : « Le théâtre est le lieu de la métamorphose, pas le refuge des identités. Le grotesque n’a pas de couleur. Les conflits n’empêchent pas l’amour. On y accueille l’Autre, on devient l’Autre parfois le temps d’une représentation. Eschyle met en scène à l’échelle du monde. » En cette époque de crispation identitaire, où l’individu est réduit à son appartenance à un groupe, à son allégeance à une idéologie, il faut envisager la métamorphose comme une fluidité entre soi et l’autre, mais aussi entre l’original et la copie, entre le vrai et le faux. À l’ère de la technologie de fabrication des images (deep fake) et de certains médias (fake news), les procédures d’authentification ne sont plus adéquates. On craint d’une part la falsification du réel, mais on peut d’autre part assister à de nouvelles fluidités : de nouveaux contenus émergent sur les réseaux, sans auteurs ou dont les auteurs sont fictifs ; ils se métamorphosent afin d’acquérir une plus grande puissance de diffusion et de contamination. Ce contenu viral connaîtra des mutations qui lui permettront de contaminer le plus grand nombre d’individus et de réquisitionner leur temps-cerveau. Ainsi, tous les contenus, signes, images, gestes, ont pour mode d’être une métamorphose sans fin, ne connaissant plus d’origine.

Consultez la section « Proposer un article » sur notre site Web afin de connaître tous les détails concernant l’envoi de vos soumissions.

Pour toute question ou pour soumettre un texte : redaction [arobas] inter-lelieu [point] org

Format des textes : 3500 mots au maximum
Format des images : 300 dpi, format JPEG ou TIFF, minimum 46 x 30 cm

Date limite : 6 janvier 2020
Date de parution : printemps 2020

 

•••••

 

DEMANDE D’OFFRES DE SERVICES

Date limite de soumission : lundi 23 septembre 2019

EN BREF
L’Alliance pour les arts visuels est à la recherche d’un consultant qui collaborera avec ses membres pour élaborer un plan stratégique concerté, définir des objectifs de représentation, mettre au point des communications en lien avec ces objectifs, concevoir un plan de travail coordonné, établir un calendrier, trouver des sources de financement et préparer des demandes de financement.

APERÇU DU PROJET
Les membres de l’Alliance pour les arts visuels souhaitent obtenir des offres de services de la part de stratèges et de consultants indépendants concernant la création d’un plan qui servira à définir et financer les efforts de représentation de l’Alliance pour les cinq prochaines années, ainsi que la création d’un plan de travail coordonné destiné à stimuler la participation de ses membres.

À PROPOS DE L’ALLIANCE POUR LES ARTS VISUELS
L’Alliance pour les arts visuels / The Visual Arts Alliance est un regroupement d’organismes nationaux de service en arts visuels, en arts médiatiques et en métiers d’art, formés d’artistes, de commissaires, de musées d’art, de centres d’artistes autogérés et de marchands d’art. Sa mission consiste à veiller à la qualité continue des conditions socio-économiques des artistes et des professionnels de l’art canadiens ainsi qu’à la longévité de leurs établissements.
Depuis sa création en novembre 2007, le groupe a fait office de centre de réflexion et servi à mettre en commun des ressources, partager des connaissances et favoriser l’épanouissement du milieu des arts dans son ensemble. L’Alliance n’est pas un organisme officiel ni une institution, mais plutôt un réseau qui unit des associations représentant les intérêts du milieu des arts visuels. Les principales organisations qui en sont membres souhaitent joindre leurs forces pour défendre un objectif commun et ainsi favoriser l’avancement des arts visuels au Canada.

Les objectifs de recherche établis par les membres de l’Alliance en 2008 ont été atteints en partie, mais des lacunes et angles morts de recherche mis en lumière par Guy Bellavance dans son rapport Une synthèse et une analyse critique (2011) persistent. Une récente revue de littérature à propos du marché de l’art au Canada (Blais, 2019) fait état des mêmes défis concernant la compréhension de ce secteur, dans un domaine de plus en plus diversifié et touché par la mondialisation.

CONTEXTE : LE MILIEU DES ARTS VISUELS CANADIEN
Les membres de l’Alliance reconnaissent que le récent doublement des fonds accordés au Conseil des arts du Canada permettra d’alléger le poids qui pèse sur les artistes et les organisations à la suite de nombreuses années d’austérité budgétaire. Les membres de l’Alliance saluent aussi les efforts visant à revoir la Loi sur le droit d’auteur par le Comité permanent du patrimoine canadien ( Paradigmes changeants , 2019 ) et le Comité permanent de l’industrie ( Examen prévu par la loi de la Loi sur le droit d’auteur , 2019 ). Dans un mémoire présenté par les membres de l’Alliance en 2018 dans le cadre de l’évaluation groupée des programmes réalisée par la Direction générale de la politique des arts du ministère du Patrimoine canadien, on avance que les programmes et politiques en art qui
existent actuellement sont largement axés sur les arts de la scène et du spectacle, ce qui laisse ainsi moins d’options aux organisations d’arts visuels qui cherchent à obtenir un soutien semblable. Quant aux programmes et aux politiques qui sont orientés principalement sur le milieu des arts visuels (comme la Politique nationale des musées), ils ont terriblement besoin de mises à jour et de réinvestissement. Il n’existe actuellement aucun programme fédéral qui soutienne les marchands d’art qui représentent les artistes canadiens dans les galeries traditionnelles, en ligne et dans les marchés et les foires d’art à l’échelle locale et internationale, et il n’existe pas non plus de programme d’édition axé sur
les arts visuels.

Le secteur des arts visuels n’est pas homogène. Les arts visuels se déclinent sous plusieurs formes, vivent dans une panoplie d’endroits et s’adressent à des publics divers, quoique les intérêts des acteurs du milieu se recoupent largement. La création d’un plan stratégique, d’un plan de travail et de communications cohérentes ainsi que d’un programme commun regroupant et synthétisant les besoins parfois divergents des nombreux membres de notre Alliance représente un défi propre à ce mandat. Le soumissionnaire retenu proposera une démarche qui tient compte de ces difficultés et prévoit des solutions aux obstacles potentiels en se concentrant sur les préoccupations communes des membres.

OBJECTIFS DU PROJET
Afin d’améliorer son efficacité, l’Alliance doit urgemment se doter d’une stratégie conjointe de représentation, d’un énoncé de positionnement et de messages clés. Le but de cet exercice est de fixer des objectifs clairs en matière de représentation, de concevoir une stratégie coordonnée et de faire des recommandations quant aux méthodes à employer pour recueillir les données qui seront nécessaires au soutien des objectifs. La stratégie favorisera une approche de collaboration qui reflète la nature et la composition de l’Alliance et garantit l’appui de tous ses membres.

ÉTENDUE DU PROJET
Le candidat retenu devra :
● Faciliter le processus de planification avec les membres de l’Alliance pour les arts visuels afin d’établir les priorités ;
● Faire un examen de la compétence et du potentiel actuels de l’Alliance, en passant en revue son réseau pour trouver et cibler de possibles défendeurs et influenceurs dans les secteurs public et privé ;
● Mettre au point une stratégie à volets multiples accompagnée d’un plan d’action coordonné pour les membres ;
● Rédiger des messages de représentation permettant à l’Alliance de réagir à un éventail de priorités changeantes ;
● Trouver des sources de financement ; et
● Préparer et envoyer des demandes de financement.

LIVRABLES
A. Rapport d’audit sur la compétence et le potentiel actuels de l’Alliance ;
B. Stratégie et plan d’action adapté aux membres ;
C. Messages de positionnement ;
D. Demandes de financement.

ÉCHÉANCIER
● 1er septembre 2019 — Diffusion de la demande d’offres de services
● 23 septembre 2019 — Date limite pour la réception des offres
● 30 septembre 2019 — Analyse des offres et sélection du candidat
● 2 novembre 2019 — Début de l’audit des membres et de la planification
● 11 décembre 2019 — Rapport d’audit et ébauche de stratégie à remettre lors d’une rencontre en personne
● 17 janvier 2020 — Versions finales du rapport d’audit, de la stratégie et du plan d’action
● Fin février 2020 — Envoi des messages aux membres
● Février-avril 2020 — Préparation et envoi des demandes de financement

BUDGET
Le coût total du projet, qui comprend les honoraires et les frais de déplacement à Ottawa pour rencontrer les membres de l’Alliance, ne doit pas excéder 10 500 $, taxes comprises.

EXIGENCES
Le soumissionnaire doit :
● Montrer qu’il possède une expérience et une expertise de la planification
stratégique, y compris une aptitude à faciliter la formation d’une coalition ;
● Montrer qu’il connaît en profondeur le milieu culturel canadien, tant du côté anglophone que francophone ;
● Décrire la démarche qu’il propose pour réaliser le mandat ;
● Présenter un processus et un échéancier de travail détaillés ;
● Joindre en annexe son curriculum vitae et ceux de son équipe (s’il y a lieu), y compris une liste de projets réalisés dans le passé ;
● Fournir un budget détaillé pour le projet, avec une ventilation des coûts précisant les honoraires professionnels et les autres dépenses ;
● Indiquer toute attente envers le client, s’il y a lieu.

DEMANDER DES RENSEIGNEMENTS OU SOUMETTRE UNE OFFRE

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la présente demande d’offres de services ou pour soumettre une offre, écrivez à info [arobas] visualartsvisuels [point] ca.

Télécharger le RFP ici.

La date limite de soumission est le lundi 23 septembre 2019.

Site web

•••••

 

Expression of Interest : Indigenous Curator
City of Ottawa

Deadline : September 9

Indigenous curators and teams of curators are invited to submit expressions of interest to develop and curate an Indigenous Art Program for the new Ottawa Public Library – Library and Archives Canada Joint Facility.

Read more

 

•••••

 

EMPLOI (stage) : Conservatrice-adjointe/conservateur-adjoint
Titre du poste : Conservatrice-adjointe / Conservateur-adjoint

Organisme : Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton

Lieu de travail : 405, avenue Université, Moncton, Nouveau-Brunswick

Dates de l’emploi visées : 7 octobre 2019 au 20 mars 2020 (24 semaines)

Salaire horaire : 15,00 $

Nombres d’heures par semaine : 35 heures (7 heures par jour, 5 jours par semaine)

Date de tombée : 7 septembre 2019 à 23 : 59 (HNA)

La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen appuie le secteur par des activités de présentation, d’interprétation, de recherche, de collection, de documentation et de promotion contribuant à l’avancement des connaissances en arts visuels. Elle participe à l’enseignement et à l’appréciation de l’expression contemporaine, autant à l’Université de Moncton, qu’auprès de la communauté, et favorise l’épanouissement artistique et culturel de la société acadienne et néobrunswickoise.

 

Conditions de l’emploi (tel que déterminé par le programme JCT) :

Être citoyen canadien ou résident permanent, ou avoir le statut de réfugié au Canada ;
Être légalement autorisé à travailler au Canada ;
Avoir entre 16 et 30 ans au moment de commencer le stage ;
Être un diplômé ou une diplômée récente qui est diplômé d’un collège ou d’une université dans les 24 mois précédant la date d’entrée en fonction ;
Être disponible pour travailler 35 heures par semaine ;
Ne pas avoir participé ou reçu un salaire dans le cadre de ce programme ou d’un autre du volet Objectif carrière de la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement du Canada ;
Être inscrits dans la banque de candidats JCT en ligne.

Activités du stage :

Participer à la gestion de la collection d’œuvres d’art ;
Se familiariser avec le contenu de la collection et avec le Centre de documentation ;
Réaliser un projet de recherche axé sur la collection et présenter le résultat de celui-ci ;
Contribuer à la programmation de l’organisme ;
Toutes autres tâches liées au bon déroulement des activités de la GALRC.

Qualifications nécessaires :

Diplôme universitaire en arts visuels, en histoire de l’art, en muséologie ou tout autre domaine connexe ;
Intérêt marqué pour la recherche en arts visuels ;
Capacité de travailler de façon autonome et en équipe ;
Bonne communication (maîtrise de la langue française et bonne connaissance de la langue anglaise) ;
Certaines compétences informatiques (logiciels de traitement de texte, bases de données, Internet et courrier électronique).

Les personnes intéressées doivent acheminer par courriel une lettre d’intention et un curriculum vitae adressés à Nisk Imbeault, directrice-conservatrice de la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen.

Faire parvenir la lettre à : renee [point] beaulieu [arobas] umoncton [point] ca

Informations : 506 858-4088 / galrc [arobas] umoncton [point] ca/ www.umoncton.ca/umcm-ga

 

•••••

 

APPEL DE CANDIDATURES
7e ÉDITION – ÉTÉ 2021
IL FAUT CULTIVER NOTRE JARDIN
Commissariat de l’événement

DATE LIMITE POUR LE DÉPÔT DES PROJETS : 23 septembre 2019

ORANGE, L’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe lance un appel de candidatures
pour le commissariat de la 7e édition de l’événement, qui aura lieu au cours de l’été 2021.

Deux grandes nouveautés
Nous sommes fiers d’annoncer que ORANGE travaillera en étroite collaboration avec un partenaire majeur pour la 7e édition de l’événement, le Jardin Daniel A. Séguin, un joyau de Saint-Hyacinthe.

En 2021, les activités de ORANGE se tiendront au cours de l’été au lieu de l’automne, couvrant donc une période de 11 semaines plutôt que les 6 semaines habituellement consacrées à la tenue de l’événement.

Tout comme les deux dernières éditions, en collaboration avec Vrille art actuel, des liens seront tracés avec le Kamouraska, région pour laquelle l’agroalimentaire joue aussi un rôle central.

Pour de plus amples informations sur cet appel, veuillez consulter le document en pièce jointe ou communiquer avec nous au 450 773-4209.

Site web : http://expression.qc.ca/orange/index.html

•••••

APPEL À COMMUNICATIONS

Colloque international Université du Québec à Montréal (UQAM) et Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM)

Se mobiliser par l’art. Comment les pratiques artistiques, muséologiques et éducatives appellent-elles l’action ?

15, 16 et 17 juin 2020

La Chaire de recherche UQAM pour le développement de pratiques innovantes en art, culture et mieux-être, le groupe de recherche ArtEspaceSocial et le Musée des beaux-arts de Montréal vous convient au colloque international Se mobiliser par l’art. Comment les pratiques artistiques, muséologiques et éducatives appellent-elles l’action ? qui aura lieu les 15, 16 et 17 juin 2020 au Musée des beaux-arts de Montréal et à l’Université du Québec à Montréal. Ce colloque mettra en discussion des projets de recherche, des pratiques artistiques et des expériences de participation provenant du domaine des arts, de la muséologie et de l’éducation artistique.

Les pratiques artistiques, muséales et éducatives qui conjuguent l’art et la participation sociale de personnes marginalisées, l’art et l’éducation inclusive et l’art pour une meilleure santé mentale et physique des individus font partie du paysage culturel québécois depuis plus d’une décennie. Compte tenu de leur déploiement dans différents contextes et auprès de différentes populations ainsi que de l’intérêt grandissant des chercheur.e.s, des praticien.ne.s, des milieux de la santé et des groupes communautaires pour de telles pratiques, les conférencier.ière.s seront appelé.e.s à interroger le thème à partir de la question suivante : Comment et à quelles conditions les pratiques artistiques, éducatives et muséologiques inspirent-elles l’action sur les plans individuel et collectif ?

Les propositions de communications aborderont plus largement les questions suivantes :

D’un point de vue individuel : Comment des pratiques artistiques, muséologiques et éducatives formelles et non formelles favorisent-elles une (re)remise en mouvement qu’elle soit psychique, physique ou intellectuelle ? Comment permettent-elles de mieux se (re)connaître ? Comment agissent-elles sur les habiletés d’une personne à rassembler son énergie, à stimuler sa motivation, à faire preuve d’une plus grande résilience, à activer sa créativité ? Comment permettent-elles de sortir de l’isolement et de se penser comme partie prenante d’une collectivité ? Comment l’art peut-il contribuer à s’instruire et à s’investir dans la poursuite d’un objectif ?  Comment faire face aux enjeux éthiques propres à de telles pratiques ?

D’un point de vue collectif : Comment des pratiques artistiques, muséologiques et éducatives formelles et non formelles favorisent-elles l’inclusion et la participation à une collectivité ? Comment agissent-elles sur la capacité à tisser des liens, malgré les différences ? Comment permettent-elles à une collectivité de se penser comme telle, de devenir visible et audible, d’agir publiquement ? Comment le contact avec l’art et le fait d’en faire l’expérience peuvent-ils contribuer au vivre-ensemble dans une société pluraliste ? Comment ces pratiques favorisent-elles une action sociale et politique ?

D’un point de vue sociétal : À quelles conditions l’apport de ces pratiques pourrait-il être reconnu pour sa complémentarité avec les actions posées dans les milieux de la santé, des groupes communautaires et de l’éducation qui doivent, de plus en plus, répondre à des problèmes complexes nécessitant d’autres types de collaboration, d’autres façons de voir et de faire ? Quelles sont les conséquences de la non-accessibilité à la culture et à l’art sur une citoyenneté effective ? L’évaluation des impacts de ces pratiques telle qu’exigée par les instances subventionnaires est-elle souhaitable ou même possible ? Dans quelle mesure les méthodologies issues des sciences sociales et de la santé peuvent-elles en faire l’évaluation ?

Consignes de présentation : Les propositions de communication doivent être rédigées en français ou en anglais en utilisant le présent formulaire. Une confirmation sera transmise dès la réception de la proposition. La durée de chaque communication est de 20 minutes.

Date limite : Nous invitons les candidat.e.s à retourner le formulaire par voie électronique à l’adresse suivante : semobiliserparlart [arobas] gmail [point] com au plus tard le 13 septembre 2019.

Un comité scientifique évaluera les propositions et communiquera avec les personnes sélectionnées au plus tard le 11 octobre 2019.

Pour plus d’informations : semobiliserparlart [arobas] gmail [point] com

 

•••••

off centre is an online publication dedicated to writing about contemporary art and artists
outside of large metropolitan centres. We believe it is important to provide opportunities for
and highlight the practices of artists, writers, and curators who produce and exhibit in these
regions, challenging the expectation that culture emerges in the centre and works its way
beyond.

off centre is seeking submissions for critical writing about artists, exhibitions and art related
events that take place outside of large Canadian art centres such as Toronto, Vancouver
and Montral.

We are looking for :
– Critical short form reviews (500-1000 words)
– Interviews
– Studio visits with artists

Submissions must include :
– CV (2-3 pages)
– Bio (150- 250 words)
– title of show, venue name, full list of artists (and curators if applicable)
– additional contact info including : email address, website, social media handles
– Short pitch (200 words max) for a piece you are working on or would like to write, along
with a two-page writing sample, demonstrating your style and experience OR
– A completed article or review that has not previously been published (500  » 1000 words)

Successful applicants must provide images of the exhibition, performance, or event for
reference for the published piece, with photo credit, or access to professional documentation

off centre believes that art writing should be accessible to a broad audience and not feel
exclusionary to those who do not have an academic background. Please write clearly and
provide context / definitions for any specific terminology.

Compile all submission material into a .docx or .pdf file and email your submission to
info [arobas] weareoffcentre [point] com

There is no submission fee

Successful pieces will be published on our website and promoted through our social media
channels. An honorarium will be paid upon publication.

off centre is committed to working with artists, writers, and curators who are considered
emerging, Indigenous, racialized, Queer, working in alternative practices and abilities, from
diverse cultural backgrounds, or otherwise underrepresented.

Please direct all questions to info [arobas] weareoffcentre [point] com