nouvelles et appels de dossiers du 29 octobre 2010

La Liste de l’Association des groupes en arts visuels francophones présente les nouvelles de ses membres en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Ontario et au Manitoba, et compile les appels de dossiers en arts visuels, arts médiatiques, performance, art public, etc. N’hésitez pas à la faire circuler. Vous pouvez consulter La Liste sur Internet, vous y abonner pour la recevoir gratuitement par courriel: liste.agavf.ca. Visitez l’AGAVF sur internet: www.agavf.ca

Nouvelles des membres de l’AGAVF

Image : Ryan Trecartin, A Family Finds Entertainment, 2004, video gracieuseté de l'artiste et Elizabeth Dee, New York
Galerie SAW Gallery (Ottawa)
Biennale de vidéo d’art Art Star 4

En collaboration avec: SAW Video (Ottawa), Available Light Screening Collective (Ottawa), le Centre de production DAÏMÕN (Gatineau), la Galerie 101 (Ottawa) + l’Ambassade de France (Ottawa)
Artistes: Rebecca Belmore (Vancouver), Pierre Yves Clouin (Paris), Marcus Coates (Londres, G.-B.), Cindy Dumais (Chicoutimi), Terrance Houle (Calgary), Manon Labrecque (Montréal), Rafael Lozano-Hemmer (Montréal / Madrid), Laurel Nakadate (New York), Kelly Richardson (Toronto / Londres, G.-B.) + Ryan Trecartin (Los Angeles)
Commissaires: Mireille Bourgeois (Halifax), Jon Davies (Toronto), Josée Dubeau (Gatineau), Philippe Hamelin (Gatineau), Marie-Hélène Leblanc (Gatineau), James Missen (Ottawa), Jason St-Laurent (Toronto), Stefan St-Laurent (Ottawa) + Daina Warren (Ottawa)
Du 29 octobre au 6 novembre 2010
67, rue Nicolas à Ottawa
www.galeriesawgallery.com

Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury)
ilona staples marges coulantes
du 21 octobre au 20 novembre 2010
174, rue Elgin, Sudbury
www.gn-o.org

Le Laboratoire d’Art (Le Labo) (Toronto)
Stefan St-Laurent & MikikiRaison d’état
du 12 novembre au 12 décembre 2010
Vernissage le vendredi 12 novembre de 18 à 21h
Distillery District, 55 rue Mill Street, Cannery Bldg #58
Studio 317, Toronto ON M5A 3C4
www.lelabo.ca

Galerie Voix Visuelle (Vanier)
Déconnexion imminente –
Exposition internationale d’estampe numérique
du 6 novembre au 14 décembre 2010
vernissage: 6 novembre 13h
81 avenue Beechwood à Vanier
www.voixvisuelle.ca

Le Trécarré (Pointe-à-l’Église)
Retro Expo
avec les artistes: Wayne Boucher, Ruth Bull, Paul et François Gaudet, Denise Comeau, Marcelle Belliveau, Cecil Day
du 22 septembre au 29 octobre 2010
vernissage le 29 octobre à 19h
Université Ste-Anne, Nouvelle-Écosse
letrecarre.blogspot.com

Centre culturel franco-manitobain (Saint-Boniface)
MMMWOW!
avec les artistes Brigitte Dion, Marcel Gosselin, Roger LaFrenière, Dominique Rey, Mélanie Rocan et Michel Saint-Hilaire
du 25 septembre au 21 novembre 2010
340, boulevard Provencher à St-Boniface
www.ccfm.mb.ca

Maison des artistes visuels (St-Boniface)
Shaun MorinRécits fragmentés
du 2 septembre au 17 novembre 2010
219, boulevard Provencher à St-Boniface
www.maisondesartistes.mb.ca

Galerie Glendon (Toronto)
Kevin Ei-Ichi de ForestChez le disquaire
Du 25 octobre au 30 novembre 2010
2275 av. Bayview, Collège Glendon, York Hall, C-130, Toronto
www.glendon.yorku.ca/gallery

1. appels en français du Canada

Atelier Graff – Montréal – 26 novembre 2010
Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen – Moncton – en tout temps
Colloque La culture écrite et visuelle dans les sociétés contemporaines – 31 octobre 2010
O Vertigo résidence – Montréal – 1er novembre et 1er mai
Studio 303 résidence – Montréal – 15 novembre 2010
représentation du Canada à la 13e Exposition internationale d’architecture, 2012 Biennale de Venise en Architecture – 6 décembre 2010
Galerie Clark – Montréal – 1er novembre 2010
Atelier circulaire – Montréal – 15 novembre 2010
Images Festival – Toronto – 12 novembre 2010
art[o] – Saint-Jean-sur-Richelieu – 26 novembre 2010

2. appels en anglais du Canada

Gallery 44 – Toronto – 1er novembre 2010
EXPLOSION IN THE MOVIE MACHINE: HISTORIES OF TORONTO MOVING IMAGE CULTURE – 22 novembre 2010
Wasagaming Community Arts – 18 mars 2011
Art Gallery of Lambton – Sarnia – 15 novembre 2010
WITH ART Community Public Art Program – Winnipeg – 12 janvier 2011
Union Gallery at Queen’s University – Kingston – 15 novembre 2010

3. appels internationaux

27e Prix du Jeune écrivain de langue française – 1er avril 2011
Invisible City – Pays-Bas – 8 novembre 2010
X-OP Residency at MoKS – Mooste – 15 novembre 2010
Sølyst Artist in Residence Center – 1er novembre 2010
Yorkshire Artspace – 5 novembre 2010
ARTS A LA POINTE 2011 – Cap-Sizun – avant 20 novembre 2010
Fondation Jean-Claude Reynal – Bordeaux – 15 novembre 2010
Bourse Unesco-Aschberg – en cours
Light Space & Time – Online Art Gallery – 29 novembre 2010
DroitDeCites.org – internet – 15 décembre 2010
résidence : l’Aparté, lieu d’art contemporain – 22 novembre 2010
moves11 – Liverpool – 28 novembre 2010
Kratkofil – Banja Luka – 30 avril 2011
Living Spaces – Damaskus – 30 novembre 2010
résidence Objectifs Centre for Photography and Filmmaking – Singapore – en cours

4. divers

Droit d’auteur au Canada: le débat parlementaire va commencer!
Enquête : la plupart des Ontariens considèrent les arts comme importants pour la qualité de vie

1. appels en français du Canada

Appel d e projets
Atelier Graff 963, rue Rachel Est, Montréal (Québec) H2J 2J4 514 526-9851 www.graff.ca
Cirque du Soleil
L’Atelier Graff est un lieu de création qui soutient et valorise la multiplicité des approches, la liberté de recherche et d’expérimentation et qui aborde les
défis de l’art actuel en encourageant l’émergence des nouvelles pratiques reliées au développement des arts d’impression. Ce centre d’artistes autogéré
s’adresse à ses membres, artistes professionnels et émergents d’horizons divers, en leur proposant un environnement de travail stimulant généré par le
partage d’un espace de création qui favorise l’évolution des démarches individuelles et collectives.
Résidence de création – S’exposer aux intempéries
Pour la 4e édition de S’exposer aux intempéries, l’Atelier Graff invite les artistes professionnels et les collectifs à explorer les contraintes
de l’art public en proposant un projet d’oeuvre extérieure éphémère. Le projet sélectionné sera présenté de mai à octobre 2011 sur la façade
de l’édifice au 963, rue Rachel Est à Montréal. L’enjeu consiste à produire une oeuvre qui établira son propre territoire dans un contexte urbain
chargé visuellement, rejoignant ainsi un vaste public en mouvement composé d’automobilistes, de cyclistes et de piétons. L’Atelier Graff mettra à
la disposition de l’artiste choisi les ressources techniques et matérielles disponibles en impression numérique pour la réalisation de l’oeuvre.
L’artiste ou le collectif devra s’investir de façon active dans toutes les étapes de réalisation de l’oeuvre.

Contraintes :
• Concevoir et réaliser une oeuvre 2D in situ pour la façade de l’édifice de Graff devant la fenêtre
condamnée du 2e étage.
• L’oeuvre devra s’ancrer sur la structure d’acier préexistante (voir plan). La structure de support
pourra être légèrement modifiée.
• L’oeuvre sera imprimée sur vinyle autocollant et montée sur un maximum de 2 panneaux de PVC
qui seront fixés à la structure de support. Les dimensions de chaque panneau ne doivent pas
dépasser 40 x 78 po. Les dimensions maximales des surfaces imprimées sont de 42 x 80 po.
Conditions :
• Cachet de production : 500 $
• 30 heures d’assistance technique ;
• Matériel, impression, ancrage et installation de l’oeuvre jusqu’à 1 500 $.
Contenu du dossier :
• Curriculum vitae à jour (max. 3 pages);
• Texte de démarche artistique, description du projet et besoins techniques (max. 500 mots) ;
• Ébauche de l’oeuvre et plans illustrant son positionnement en fonction de la fenêtre et des
structures d’ancrage et de support ;
• 5 images numériques d’oeuvres récentes accompagnées d’une liste descriptive (format JPEG,
max. 1050 x 750 pixels) ;
• Enveloppe préaffranchie pour le retour du dossier, si désiré.
Tous les documents doivent être sauvegardés sur CD ou DVD. Les dossiers envoyés par courriel ne
seront pas acceptés. Veuillez adresser votre dossier à :
Atelier Graff
Comité de sélection – S’exposer aux intempéries
963, rue Rachel Est, Montréal (Québec) H2J 2J4
Date limite pour la présentation des dossiers :
Vendredi 26 novembre 2010 (cachet de la poste faisant foi)
Renseignements : Christiane Desjardins
Tél : 514 526-9851
Courriel : cdesjardins [arobas] graff [point] ca
Les dossiers seront évalués par un jury qui considérera la pertinence et la qualité du travail ainsi que
la faisabilité du projet en fonction du temps et du budget de réalisation alloués. Notez que le projet
devra également être approuvé par la Ville de Montréal. L’artiste sélectionné devra donc remettre
un dossier complet incluant un devis technique détaillé.
Remise du dossier à la Ville de Montréal : vendredi 4 mars 2011
Remise de l’oeuvre prête à installer : vendredi 1er avril 2011

•••••

Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen
Propositions de projets
Pour nous soumettre un projet
Nous invitons les commissaires et les artistes visuels oeuvrant dans toutes les disciplines à faire parvenir des propositions de projets futurs.
La Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen est un organisme sans but lucratif, qui a vu le jour en 1964. Un nouvel édifice a été construit en 1980 spécifiquement pour s’adapter aux besoins spéciaux d’une galerie d’art. Cette galerie d’art institutionnelle intervient au niveau de la présentation, de la documentation et de la diffusion de l’art actuel dans un contexte non discriminatoire à l’égard du sexe, de la langue, de l’origine ethnique, de l’orientation sexuelle et du statut social.
Modalités
• Il n’y a aucune date de tombée pour recevoir les projets.
• Des accusés de réceptions seront expédiés pour tous les dossiers reçus. Après étude, les dossiers qui nous intéressent seront conservés en filière pour la programmation future.
• Veuillez noter que la programmation peut s’étaler sur des périodes de douze à trente-six mois.
• Nous ne communiquerons qu’avec les artistes ou les commissaires dont la proposition aura été retenue.
• Plan de la superficie des salles pour les expositions temporaires (Format PDF téléchargeable)
• Les propositions doivent être envoyées à : Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen, Université de Moncton, 18 avenue Antonine-Maillet, Moncton, Nouveau-Brunswick, E1A 3E9
• Nous n’acceptons pas la soumission d’un dossier par courriel.
• English submissions are also accepted.
Afin de simplifier le processus de sélection les artistes et les commissaires sont priés de faire parvenir des demandes constituées des éléments suivants :
• Une lettre de présentation spécifiant la nature de la demande (exposition, performance, atelier, autres).
• Un texte décrivant l’intention de recherche et la description du projet (max 1000 mots).
• Un curriculum vitae comprenant une liste d’expositions et/ou de performances
• Catalogues, critiques, articles de journaux, etc. (optionnel)
• Documents d’appui :
◦ Pour les expositions : images numériques (CD ou DVD), numérotées et accompagnées d’une liste descriptive indiquant le titre, l’année, le format et le médium.
◦ Pour les performances et les vidéos : enregistrements ou extraits vidéo et/ou audio (sur DVD)
◦ Pour les artistes oeuvrant en art réseau, infographie et autres médiums connexes, veuillez communiquer avec nous avant de nous faire parvenir votre documentation.
• Veuillez noter : Les dossiers non-retenus seront renvoyés à condition d’inclure une enveloppe de retour préaffranchie.

•••••

La culture écrite et visuelle dans les sociétés contemporaines

Bref résumé
Le colloque propose une réflexion sur les médias et la culture comme piliers de la construction et de la déconstruction des identités.

Descriptif intégral
Le colloque « La culture écrite et visuelle dans les sociétés contemporaines » propose une réflexion sur les médias et la culture comme piliers de la construction et de la déconstruction des identités, voire un outils de transformation identitaire par lesquelles la nation ou les groupes se définissent et s’actualisent auprès de leurs membres. Ce colloque sera l’occasion d’analyser l’évolution de la production culturelle des XXe et XXIe siècles dans les différentes collectivités et de se questionner sur la façon dont les nouveaux médias, que ce soit la télévision, les bandes dessinées ou l’internet, influencent la sphère culturelle et la vision du passé, du présent et du futur dans nos sociétés contemporaines. Nous pourrons aussi nous interroger sur la place de l’individu dans la sphère culturelle, ainsi que l’évolution des rapports entre individus et société par l’entremise des nouveaux médias. 

Que la nation soit avérée sous la forme des États nation ou encore simplement imaginée par l’ensemble de la communauté, qui rêve de sa réalisation, les représentations artistiques sont au centre de la quête identitaire. Piliers de la construction et de la déconstruction des identités, outils de transformation identitaire, les œuvres d’art, la littérature, le théâtre ou le cinéma sont autant de manifestations culturelles par lesquelles la nation ou les groupes se définissent et s’actualisent auprès de leurs membres. La production culturelle alimente l’imaginaire collectif des sociétés, que ce soit en tentant de décrire le mythe des origines et de dépeindre les grands événements qui constituent le récit narratif, en objectivant le présent pour en faire une critique et en assurer une meilleure compréhension ou même en présentant un futur, qu’il soit radieux ou damné. 

Pourtant, selon l’auteur François Hartog, nous serions entrés dans un nouveau paradigme, celui des « régimes d’historicité », qui nous plonge dans un univers « présentiste » alors que l’on peine à donner un sens à notre passé ou à articuler une vision positive du futur (Hartog, 2003). Paradoxalement, une véritable obsession pour le passé s’est développée depuis les années 1990 (Finkielkraut, 1999), notamment en ce qui concerne la Deuxième Guerre mondiale, ce qui se traduit par une tendance à accumuler des archives et des documents dans le but de sauvegarder le présent pour un futur incertain. Les débats entourant l’histoire et les manuels scolaires, ainsi que le développement de la culture muséale s’inscrivent dans cette dynamique de reproduction/réactualisation des repères actuels, où s’ancre l’identité collective, ce qui alimente aussi, à bien des égards, la production culturelle. Il est a penser que la culture sous toutes ses formes instrumentalise le passé et l’avenir dans le but de créer une certaine cohérence dans un monde où les repères traditionnels, que ce soit les classes sociales ou la nation, se sont effrités depuis une vingtaine d’années. 

Dans ce contexte, comment analyser l’évolution de la production culturelle des XXe et XXIe siècles dans les différentes collectivités? De quelle façon les nouveaux médias, que ce soit la télévision, les bandes dessinées ou l’internet, influencent la sphère culturelle et la vision du monde dans nos sociétés? Quels sont les acteurs culturels qui travaillent, de façon plus ou moins consciente à l’élaboration et à la diffusion des représentations identitaires? Comment alimentent-ils l’imaginaire collectif de la population et quels rapports entretiennent-ils avec les structures de pouvoir? Comment la production culturelle évolue-t-elle en dehors des réseaux organisés de production? Comment elle se manifeste de façon informelle, voire même illégale dans certains contextes (il n’y a qu’à penser aux graffitis ou « tags » que l’on voit sur les murs des grandes villes et qui constituent une forme d’expression de l’identité individuelle qui est proscrite)? Comment devons nous considérer à cet égard les manifestations culturelles dissidente dans les sociétés autoritaires, ou en contexte de guerre, voire même les effets dévastateurs que peut avoir la critique dans les sociétés occidentales lorsqu’une œuvre fait scandale ou qu’elle s’inscrit en marge du projet de société des élites dirigeantes? Le film Avatar constitue d’ailleurs un excellent exemple d’une critique sociétale qui n’a pas manqué d’être catégorisée comme anti-américaine dans les médias étatsuniens. 

Dans le cadre de ce colloque, nous aurons l’occasion de s’interroger et de discuter concernant plusieurs aspects de la culture et de son rôle dans la représentation du passé, du présent et du futur dans les sociétés contemporaines. Il s’agit d’un colloque multidisciplinaire et nous espérons pouvoir aborder la culture sous différents angles des sciences sociales. 

Notez que ce colloque aura lieu dans le cadre du 79e congrès de l’ACFAS qui se déroulera à Sherbrooke du 9 au 13 mai 2011. Pour participer au colloque, vous devez faire parvenir une proposition de communication incluant le titre provisoire et un résumé de 500 mots au comité scientifique, ainsi que votre CV et une courte biographie.

Du 9 au 13 mai 2011
Université de Sherbrooke
2500, boul. de l’Université
Sherbrooke, QC
J1K 2R1
Date limite de soumission de l’appel de communication : 31 octobre 2010

Courriel où envoyer la proposition : david [point] maurice [arobas] usherbrooke [point] ca

Personne-ressource : David Maurice

Site Internet pour plus d’information : calenda.revues.org/nouvelle17527.html

•••••

RÉsidences de crÉation

Depuis sa fondation en 1984, O Vertigo se consacre à la recherche et à la création en danse de même qu’à la formation et au développement de la discipline sous toutes ses formes. Avec l’ouverture du Centre de Création à la Place des Arts, la compagnie réaffirme sa mission, et dans un esprit de partage des ressources, offre à d’autres artistes du milieu de la danse l’accès à son lieu réunissant les conditions optimales à la pratique de la discipline.

Sélection :

Les candidats intéressés à soumettre une demande de résidence au Centre de Création devront faire parvenir une lettre de motivation accompagnée d’une description de leur projet, une courte biographie, un ou des extraits du projet ou d’autres créations (sous forme de vidéo-cassette, DVD ou lien électronique référant à un site Internet), ainsi que les dates souhaitables auxquelles la résidence pourrait avoir lieu.

O Vertigo 175, rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal, QC, Canada H2X 1Z8

Critères de sélection :

La qualité artistique du projet
La pertinence du besoin

Un comité de sélection procédera à l’analyse des demandes.

Durée de la résidence :

Chaque résidence aura une durée maximale de deux semaines. Cette durée pourra varier selon les disponibilités au calendrier d’activités du Centre de Création.

Ressources disponibles :

O Vertigo mettra à la disposition de l’artiste dont le projet aura été retenu, son studio de répétition de 3, 874 pi 2 , ainsi que l’accès à certains équipements techniques de base (son et éclairage). Certains règlements rattachés à l’utilisation des locaux et des équipements feront l’objet d’une entente écrite entre O Vertigo et l’artiste.

Dates d’inscription :
Le Centre de Création offre deux concours par année. Pour l’année 2010-2011, les dates limites d’inscription sont :

Le 1er novembre 2010 :pour les projets devant se réaliser entre le 1er janvier et le 30 juin 2011. Les candidats recevront une réponse à partir du 30 novembre.

Le 1er mai 2011  : pour les projets devant se réaliser entre le 1er juillet et le 31 décembre 2011. Les candidats recevront une réponse à partir du 31 mai.

Pour de plus amples renseignements :
Christine Bouchard, coordonnatrice de l’accueil et des activités
514 251-9177 poste 221
info [arobas] overtigo [point] com

Les activités du Centre de Création sont rendues possibles grâce au soutien
de la Fondation J. Armand Bombardier.

•••••

Résidences
Le Studio 303 offre des résidences de création pendant l’été par invitation ou par appel de dossiers. Il offre également de manière occasionnelle au cours de l’année des résidences de courtes durées (la sélection se fait au cas par cas et à la discrétion du Studio 303).
Artistes en résidence cette année : 2boys.tv & Split Britches (NY), Annabel Guérédrat (Martinique), Malcolm Goldstein & Dorothea Rust (Suisse), Anne Thériault, Propeller Dance (Ottawa), Josh Beamish (Vancouver), Deborah Dunn et The Choreographers.
Résidences d’été
Date limite 1er octobre 2010 (pour résidence été 2011)
La Résidence d’été annuelle pour artistes émergents répond aux besoins des artistes qui ont récemment intégré le marché professionnel de la danse contemporaine. Nous sommes à la recherche d’oeuvres fraîches et excitantes et nous favorisons les projets de groupes et les explorations interdisciplinaires. Le comité de sélection est composé d’anciens participants. Il s’agit d’une résidence d’environ 150 heures entre juillet et août avec possibilité de 2 performances en septembre.
Résidences occasionnelles
Date limite 15 novembre 2010 (sept. 2011-juin 2012)
La Résidence occasionnelle s’adresse aux artistes en danse ou en arts multisciplinaires qui ont déjà un lien avec le Studio 303. Le nombre d’heures de résidence peut varier entre 15 et 20 heures et la période est fixée en fonction des disponibilités du studio et de l’artiste.
Comment soumettre un projet
Votre soumission doit nous parvenir PAR COURRIEL SEULEMENT au plus tard, le jour de la date limite et inclure les documents énumérés ci-dessous dans l’ordre indiqué :
1. Formulaire d’application (max.1 page);
2. Biographie (max. 1 page);
3. Description du projet (max. 1 page);
4. Échéancier, si pertinent (max. 1 page);
5. Lien vers une vidéo en ligne (YouTube, Vimeo, etc.).
Prière d’envoyer votre dossier par courriel à info [arobas] studio303 [point] ca. Vous recevrez une confirmation de réception par courriel peu de temps après la date limite et vous aurez des nouvelles de votre soumissions au cours du mois suivant la date limite.

•••••

Le Conseil des Arts du Canada lance un appel de propositions pour la représentation du Canada à la 13e Exposition internationale d’architecture, 2012 Biennale de Venise en Architecture
Le Conseil des Arts du Canada invite la soumission de propositions pour la représentation canadienne à l’édition de 2012 de la Biennale de Venise en architecture.
La présentation proposée doit communiquer l’excellence, les pratiques innovantes et les sujets d’intérêt courant en architecture contemporaine canadienne.  On s’intéresse autant aux bâtiments qu’aux paysages et aux environnements urbains, et autant aux œuvres bâties qu’aux travaux de recherche critique.
Responsabilités
L’équipe choisie aura la responsabilité de produire le projet présenté au concours, sans modifications majeures, tout en assumant la responsabilité des dépenses encourues dans le cadre de ce projet en excès de l’assistance financière offerte par le Conseil des Arts du Canada.  Les candidats peuvent choisir de développer des projets simples et réalisables avec l’enveloppe offerte par le Conseil des Arts, ou des projets plus élaborés exigeant des sources de financement additionnelles.  Un budget type est inclus dans la trousse d’information (disponible sur demande).
L’équipe retenue aura charge de tous les aspects de la présentation canadienne à la Biennale de Venise en architecture, ce qui comprend :
• La conception, le design et la production de l’exposition;
• l’envoi, les coûts d’assurance, l’installation et le démontage de l’exposition;
• l’ouverture, la fermeture et la dotation en personnel d’accueil du pavillon canadien;
• la coordination avec le Musée des Beaux Arts du Canada, l’administration de la Biennale et l’ambassade du Canada en Italie;
• la promotion et les relations avec les médias;
• les cérémonies d’ouverture
Candidats admissibles
Les projets proposés doivent être présentés par une équipe de collaboration attachée à un établissement d’enseignement, un organisme culturel ou une firme d’architecture.
Le candidat doit être une société constituée en personne morale ou un organisme canadien.  L’organisme, l’institution ou la société doit être détenu par des intérêts à 75 % canadiens et avoir établi son siège social et sa direction au Canada. L’équipe doit inclure des personnes détenant une expertise professionnelle en architecture contemporaine canadienne.
Les candidats doivent faire état de leur capacité à gérer les responsabilités décrites plus haut, et à réaliser des projets de cette envergure.
Documents de présentation requis
1. Formulaire de proposition et déclaration signée.
Le formulaire est inclus en suite de document Appel de propositions Venise 2012 (pdf, 176kb).
2. Vision : 
Énoncé décrivant le concept, les œuvres d’architecture et/ou les praticiens qui seront présentés. (maximum d’une page).
3. Stratégie de mise en exposition:
Proposition décrivant la stratégie de mise en exposition, incluant une description des interventions projetées à l’intérieur et à l’extérieur du pavillon du Canada (maximum d’une page)
4. Équipe :
Liste des parties impliquées dans le projet, incluant une description de l’expérience, des rôles et des responsabilités de chacun, et détaillant la nature de l’entente entre ces parties.
5. Budget :
Budget estimatif incluant les revenus et dépenses prévus (un budget type est offert dans la trousse d’information, disponible sur demande).
6. Échéancier :
Description générale des principales étapes d’avancement du projet, produits livrables et dates d’échéance  (Les dates importantes sont indiquées dans la trousse d’information.)
7. Images numériques :
•  Jusqu’à 10 images du contenu et du design de l’exposition proposée ;
•  Optionnel : jusqu’à 5 images des expositions produites par les membres de l’équipe et/ou l’organisme présentant la demande.
Veuillez soumettre votre proposition sur des feuilles blanches non reliées de 8 ½ po x 11 po.
Pour faciliter la photocopie de ces documents, n’imprimez que d’un côté, à l’encre noire. Veuillez ne soumettre que le matériel demandé. Les documents en sus ne seront pas présentés au comité d’évaluation par les pairs.
Processus d’évaluation
Le Conseil des Arts du Canada administre le processus de sélection. Les propositions sont évaluées par un comité formé de professionnels chevronnés sélectionnés en fonction de leur expertise en architecture, architecture de paysage, design urbain et production d’expositions et d’événements publics. Ils sont aussi choisis de manière à refléter la diversité de la pratique professionnelle et à assurer une représentation équilibrée des sexes, de la diversité régionale et culturelle, des Peuples autochtones, des générations et des deux langues officielles du Canada.
Les projets sont évalués en fonction des critères suivants:
• Le mérite architectural de l’œuvre, ou des œuvres présentée(s) ;
• la capacité de la stratégie de mise en exposition à capter l’attention des visiteurs, à communiquer clairement les idées centrales de l’exposition et faire connaître des œuvres d’architecture contemporaine canadienne à un public diversifié ;
• une évaluation de faisabilité du projet et des possibilités de le voir se réaliser de façon intégrale.  On s’intéressa particulièrement au budget et au réalisme des objectifs de collecte de fonds ;
• la capacité démontrée de l’équipe à réaliser un projet de cette envergure avec célérité et professionnalisme.
La faisabilité du projet et la capacité du candidat à compléter des projets de cette nature font l’objet d’une évaluation par une équipe d’évaluateurs externes.  Leurs rapports sont présentés au comité d’évaluation par les pairs conjointement à votre proposition.
Date limite
Le 6 décembre 2010
Votre proposition, accompagnée de toute la documentation d’appui requise, doit être oblitérée par la poste au plus tard à la date limite.  Les propositions incomplètes, mises à la poste après la date limite ou transmises par télécopieur ou courrier électronique ne seront pas acceptées.
Les résultats seront annoncés à tous les candidats par lettre, en avril 2011.

•••••

1er novembre 2010
Saison 2011-2012 / CLARK
Lieu : Montréal (Québec) Canada

Le Centre d’art et de diffusion CLARK est présentement à la recherche de projets d’exposition, de résidence, de projets spéciaux d’artistes, de collectifs et de commissaires pour la saison 2011/2012.

Les dossiers doivent uniquement comprendre :
• Un curriculum vitae
• De 15 à 20 images JPEG sur CD-ROM, et/ou documents vidéographiques (DVD), le tout clairement identifié et accompagné d’une liste descriptive
• Une proposition de projet et/ou un texte de démarche (max. 2 pages ou 500 mots)
• Un dossier de presse (si applicable)
• Une enveloppe de retour préaffranchie pour le retour du dossier*
Pour plus d’information, veuillez visiter notre site web : www.clarkplaza.org

Date de tombée : le 1 novembre 2010.

Les dossiers doivent être acheminés au:
Comité de programmation
Centre d’art et de diffusion Clark
5455 av. de Gaspé, suite 114
Montréal (Qc) H2T 3B3

* Tout dossier non réclamé avant le 01 juin sera jeté.

•••••

15 novembre 2010
Programmation 2011-2012 / Atelier Circulaire
Lieu : Montréal (Québec) Canada

GALERIE CIRCULAIRE
Date limite : 15 novembre 2010
Dans le cadre de sa programmation 2011-2012, la Galerie Circulaire invite les artistes et les commissaires à soumettre un dossier pour un projet d’exposition. Le projet d’exposition doit intégrer les arts imprimés sur le plan technique et/ou conceptuel.
Fondé en 1982, l’Atelier Circulaire se consacre à la production et à la diusion de l’estampe. Aujourd’hui, l’Atelier Circulaire représente l’un des centres d’estampe les plus actifs au Canada et compte près de 100 artistes membres. Orienté vers la recherche et la création en arts imprimés, l’Atelier Circulaire est équipé pour la taille-douce, la lithographie, l’impression en relief et l’impression numérique. Depuis janvier 2008, la galerie occupe un espace au rez-de-chaussée permettant une plus grande visibilité et accessibilité au public.

Les candidats intéressés doivent soumettre un dossier comprenant :
• une description du projet (maximum 1 page);
• 10 à 15 images JPEG accompagnées d’une liste descriptive [ fichiers compatibles MAC, RVB d’environ 1024 x 768 dpi ];
• une liste descriptive des oeuvres;
• un curriculum vitae (maximum 3 pages);
• une démarche artistique (maximum 1 page);
• tout autre document pertinent;
• une enveloppe susamment aranchie pour le retour du dossier (si désiré).

Votre proposition doit être envoyée par la poste ou remise en personne à l’attention de « COMITÉ DE PROGRAMMATION GALERIE». Les dossiers envoyés par courriel ne seront pas acceptés.
Il y aura une sélection par jury.
Les réponses seront communiquées par courriel avant mars 2011.

•••••

articule

1er décembre 2010
Programmation 2011-2012 / articule
Lieu : Montréal (Québec) Canada

articule invite les artistes, les collectifs d’artistes et les commissaires locaux, nationaux et internationaux ainsi que tous les individus pratiquant dans le domaine des arts actuels à proposer un projet pour sa programmation se déroulant de septembre 2011 à juin 2012.
articule est un centre d’artistes autogéré qui se consacre à la diffusion d’un large éventail de pratiques en art actuel et s’intéressant plus particulièrement à l’engagement social, à l’interdisciplinarité et à l’expérimentation artistique. articule soutient les artistes de la relève ainsi que ceux ayant établi des précédents importants et qui continuent à se risquer.
Avant de nous faire parvenir votre dossier, nous vous invitons à visiter notre site Internet afin d’obtenir plus d’informations sur les dimensions de la galerie, son mandat et sa programmation.
DATE DE TOMBÉE: 1ER DÉCEMBRE 2010
Votre soumission de projet doit comprendre:
- description du projet spécifiant les besoins spatiaux et techniques (max. 1 page)
- texte de démarche artistique (max. 1 page)
- curriculum vitae
Matériel de soutien:
- maximum 20 images numériques (sur CD) ou diapositives clairement identifiées
- maximum 1 DVD (max. 10 min.) clairement identifié
- tout autre document que vous jugez pertinent à la demande
- liste descriptive des documents visuels (titres, dates, dimensions et médium)
- une enveloppe de retour pré-adressée et suffisamment affranchie si vous désirez que votre matériel de soutien vous soit renvoyé.
Important :
Veuillez respecter les indications suivantes pour vos documents numériques.
- compatibles avec MacIntosh OS 10.4 et OS 10.5
- format jpeg suggéré n’excédant pas 1 MB ou 1024 x 768 pixels
- numérotez et identifiez chaque image avec le titre correspondant à la liste descriptive
- veuillez ne pas envoyer d’oeuvres originales
Veuillez noter que les applications par courriel ne sont pas acceptées.
Les dossiers non réclamés ou non affranchis ne seront pas conservés.
262 Fairmount O.
Montréal Québec
H2V 2G3 Canada
tel: 514 842 9686 e: info (arobas) articule.org

•••••

Images Festival

APPEL DE SOUMISSIONS: conservateurs(trices) et programmateurs(trices) indépendants
L’Images Festival accepte régulièrement les soumissions de programmes artistiques
indépendants soumis par des membres du public. Nous invitons donc conservateurs et
programmateurs indépendants à nous présenter leurs propositions d’expositions pour notre
24ème edition du festival, qui aura lieu du 31 mars au 09 avril 2011.
Images est le festival de médias indépendants à plus grande échelle de l’Amerique du Nord.
Images rend hommage à l’excellence internationale et à l’innovation médiatique, que ce soit à
l’écran ou par d’autres moyens : Super-8, celluloïd peint à la main, DV, performance et oeuvres
interactives… Tout ce qu’il faut pour assurer que Toronto soit envahie par une somptueuse
fantaisie d’images.
L’Images Festival présente et appuie depuis 23 ans le travail d’artistes oeuvrant dans le
domaine du film, de la vidéo et des arts médiatique, qui osent présenter un esthétisme autre
que ce qui ressort des systèmes de production et de distribution commerciaux et
conventionnels. Images est un adepte convaincu d’une vision élargie de ce qu’est le métier
d’artiste médiatique. Images présente non seulement des projections de films et vidéos en salles,
mais cherche à réunir une grande variété de présentations médiatiques : performances,
installations et nouveaux médias. En plus de notre compétition internationale (dont les oeuvres
sont tirées de notre appel aux soumissions), Images présente des rétrospectives d’artistes, des
sélections mettant en vedette du cinéma national et régional et des expositions sélectionnées par
des programmateurs invités.
Si votre programmation d’expositions est retenue, Images déversera les frais d’artistes requis
ainsi qu’un modeste honoraire pour le programmateur invité. Vous collaborerez avec notre
Directeur artistique et l’équipe de programmation afin de finaliser le contenu et mettre sur pied
une stratégie de promotion qui attirera le maximum d’auditeurs dans le contexte de notre
24ème festival. C’est un appel avec une date-limite de 12 novembre 2010.
SVP soumettre la programmation d’expositions que vous désirez proposer, votre curriculum
vitae et une lettre d’intention à :
The Images Festival / Attn: Curatorial Proposal
401 Richmond Street West, Suite 448 Toronto, Ontario M5V 3A8 CANADA
SVP adresser vos questions à : Pablo de Ocampo, Directeur artistique
submissions [arobas] imagesfestival [point] com
(*PDF ou RTF seulement, avec “Curatorial Proposal” dans le sujet, merci.)

401 Richmond Street West, Suite 448, Toronto, ON M5V 3A8
T: 416.971.8405 F: 416.971.7412 www.imagesfestival.com

•••••

art[o]

APPEL DE DOSSIERS
Fondée en 2002, art[o] est une coopérative de solidarité artistique située à Saint-Jean-sur-Richelieu en Montérégie, qui a pour mandat la diffusion et la promotion des arts dans le Haut-Richelieu.
VOLET ARTS VISUELS
Réception des dossiers – date limite: 26 novembre 2010
Dans le cadre de sa programmation 2011, art[o], la coop créative invite les artistes en arts visuels à soumettre leur dossier pour un projet d’exposition ou tout autre projet spécifique pouvant s’inscrire dans nos activités.
Salle d’exposition art[o]
La grande salle art[o] regroupe en un même lieu, un vaste espace d’exposition, une petite scène de spectacle et la boutique des membres.
Salon Rouge, espace d’exposition de la bibliothèque Saint-Luc
En collaboration avec la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, Le Salon Rouge de la bibliothèque de St-Luc est un espace qui offre un mur d’exposition pour les artistes de la région. Le Salon Rouge est dédié à l’actualité avec téléviseur, revues et journaux. Des fauteuils confortables et des tabourets y sont disposés pour s’informer tout en relaxant.
16e Symposium d’Arts du Haut-Richelieu
D’une durée de 3 jours au mois de juillet, Le Symposium d’Arts du Haut-Richelieu est un événement de performance en peinture et en sculpture. Dans le parc de la Promenade du quai, parc adjacent à la galerie art[o], la vingtaine d’artistes invités à cet événement créent des oeuvres de très grands formats en direct, sous chapiteaux. Le public est convié à s’attarder pour observer et échanger sur le cheminement des artistes.
COMPOSITION DES DOSSIERS VISUELS
o Description du projet
o Démarche artistique
o Curriculum vitae
o Dix photographies d’oeuvres (format JPEG, résolution de 300 ppp) ou papier photo conventionnel en format 5 x 7.
o Liste descriptive (titre, dimensions, techniques et matériaux utilisés, année de réalisation)
o Dossier de presse
o Enveloppe de retour préaffranchie, si vous faites parvenir votre dossier par la poste

Pour de plus amples informations, communiquez avec Martine Lorrain-Cayer au 450 346-9036 www.cooparto.com
Veuillez faire parvenir votre dossier visuel par courriel ou par la poste:
direction [arobas] cooparto [point] com
ou
Appel de dossiers 2011
Coop art[o] 2, rue Saint-Georges Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec J3B 2R9

2. appels en anglais du Canada

Gallery 44 | Call for Submissions for Proof 18 | NOV 1
PROOF is our annual exhibition of photo-based work by
Canadian Emerging Artists.

Gallery 44 Centre for Contemporary Photography is a non-profit
artist-run centre committed to the advancement of photographic
art. We encourage the submission of exhibition proposals from
artists in the early stages of their careers for this annual group
exhibition. Consistent with our overall programming objectives,
this exhibition highlights the work of artists who are innovative in
their use of the medium and approach to subject matter. PROOF
is not intended to represent a particular theme but rather to
reflect a range of current concerns and practices in
contemporary Canadian photography.

Deadline for Submissions: November 1, 2010

Please submit:
1. A maximum of twenty digital images or videos on a CD or DVD
representing a recent body of work or a specific project. Digital
images should be: RGB, jpeg format no larger than 1024 x 768
pixels at 300 dpi. They should be numbered 01 to 20 (01_tree,
02_house, 03_car etc.) Videos must be submitted as a
compressed .avi or .mov file. GALLERY 44 DOES NOT ACCEPT
ORIGINAL ARTWORK.

2. A list of works indicating title, year, medium and dimensions.

3. An artist’s statement or other written description.

4. A physical description of the proposed exhibition including the
number of works, the space required and any unusual
installation requirements. (A floor plan of Gallery 44 is available
at www.gallery44.org/proof )

5. A curriculum vitae, or biography.

6. A self-addressed envelope (SASE) with sufficient return
postage. Without an SASE we will not return submission
packages and will dispose of submission materials appropriately.

Gallery 44 will take reasonable care with submission materials;
however, we cannot accept responsibility for damage or loss to
original photographic prints. Gallery 44 does not accept
submissions by fax or email. Artists are paid in accordance with
the CARFAC Fee Schedule. Please see www.gallery44.org for a
floor plan of the gallery and further information. **Please note:
Submissions MUST be dropped off or postmarked by November
1st. Late submissions will not be accepted.

Contact and mailing address for submissions:

Alice Dixon, Exhibition Coordinator
P 416.979.3941
F 416.979.1695
alice [arobas] gallery44 [point] org

Gallery 44 Centre for Contemporary Photography
401 Richmond Street West, Suite 120
Toronto, ON M5V 3A8
http://www.gallery44.org

•••••

Liaison of Independent Filmmakers of Toronto (LIFT)
and the Images Festival’s

CALL FOR PROPOSALS
===================
EXPLOSION IN THE MOVIE MACHINE:
HISTORIES OF TORONTO MOVING IMAGE CULTURE

The Liaison of Independent Filmmakers of Toronto (LIFT) and
The Images Festival are preparing a critical anthology examining
the development and current position of Toronto’s artist-driven
moving image culture for release Spring 2012. While the
organizations’ respective durations, since 1981 and 1988, set
the frame, we are not looking for histories of organizations, we
are hoping to produce documents reflecting the depth, brilliance
and contradictions of the local media arts ecology we are sited
within. The objective of this volume is to take stock of where
we’ve been, a snapshot of the present and speculative futures
for the discipline. We are interested in approaching these
histories through any means that can fit the book form including
scholarly writing, interviews, photo-documentaries and artists
projects.

Materials required for all submissions:
– Abstract and/or project proposal
– Current CV
– Current Biography
– Writing samples and/or documentation of relevant previous
projects

Proposals are due no later than Monday, November 22, 2010 at
5:00PM and can be submitted via email (PDF or RTF
attachments only please) to: submissions [arobas] imagesfestival [point] com

Or by mail or in person at:
Explosion in the Movie Machine
c/o LIFT
1137 Dupont Street
Toronto, Ontario M6H 2A3

The timeline for publication launch is April 2012, with all final
projects due August 2011.
Fees will be paid for all published material.

•••••

Wasagaming Community Arts (Riding Mountain National Park): Call to Artists for 2011, Deadline March 18, 2011
CALL FOR SUBMISSIONS – 2011

Artists and artisans are invited to submit entries of their recent work for exhibition during the 2011 Season, in the galleries of the Wasagaming Community Arts Centre, Wasagaming, Manitoba. Submissions may be made for various media, for example, painting, drawing, printmaking, pottery, fibre arts, etc. We expect “recent” work to have been completed within the past three years.

The Wasagaming Community Arts Centre is situated in Riding Mountain National Park. Visitors to exhibitions held in the two galleries of the Arts Centre are from throughout Canada, the United States, various countries around the world, and exceed 8,000 in the period of mid-May through September 30. The work of Manitoba and other artists and artisans is showcased to an international audience.

Submissions to the jury may be made for individual and group exhibitions.

THE SUBMISSIONS PACKAGE MUST INCLUDE THE FOLLOWING:

1.    Photographs identifying the work; submissions may also be made via CD-ROM or e-mail
2.    A listing of works, including titles, medium used, sizes, and dates
3.    A recent biography/résumé and/or curriculum vitae
4.    Artist’s statement
5.    Stamped, self-addressed envelope for return of material
6.
7.    All entries must be submitted by Friday, March 18, 2011 to:
8.
Mary Louise Perkins
P. O. Box 21058
Brandon, MB
R7B 3W8

For any additional information please telephone the Arts Centre at 204-848-2993 or, after September 01, 2010, Mary Louise Perkins at 204-727-2895. E-Mail: mperkins [arobas] mts [point] net

•••••

Art Gallery of Lambton (Sarnia, ON): Call to Craft-Based Artists, Deadline November 15

OPEN CALL FOR SUBMISSIONS: We They-They We … What about CRAFT? What about ART?

In direct alignment with the new Art Gallery of Lambton’s artistic vision, to challenge and extend the traditional, the We They-They We exhibition (working title) aims to provide a forum within a public art gallery context where questions of contemporary craft can be challenged, considered and debated. What’s the difference between fine art and traditional craft practices anyway?Will the reciprocal recontextualizing of craft and art continue to blur distinctions to the point where exhibitions of art and craft are indistinguishable?  Or has this already happened?

The new Art Gallery of Lambton will host a group exhibition that explores and pushes the boundaries of craft / art practices and the craft / art object. We They-They We will explore the tension between: function and non-function; art and design; traditional and contemporary; aesthetics and conceptual; the politics of hand crafted and technological/digital production etc. What about questions of domesticity, gender, femininity, feminism, economy, industrialism, globalism within the context of craft?

Submissions are welcome if:

* You a craft person taking on what is considered to be art-based strategies of production, installation and presentation.
* You are an artist taking on what is considered to be craft-based strategies of production, installation and presentation.
* You are as confused as we are about the difference.

This group exhibition will be organized by the Art Gallery of Lambton and will take place in our new facility in 2012-2013. Selections will be made through an open call and by invitation.

Deadline for submissions: November 15, 2010.

Submissions should include:

* Artist’s Curriculum Vitae  (3 pages max.)
* Artist’s Statement (250 words max.)
* Support Material: 10 to 15 high-quality digital images on CD clearly identified, and/or 1 website address.
* Descriptive list of support material (title, date, dimensions, materials, etc.)
* A complete and detailed list of technical and/or exhibition requirements, indicating what you will provide and what you need provided
* Please do not send originals.  We will do our best to return submissions but we do not accept responsibility for lost or damaged items.
* We will not accept proposals for solo exhibitions

Please send submissions to:
Lisa Daniels, Curator
Gallery Lambton
150 N. Christina St.
Sarnia, Ontario
N7T 7W5
lisa [point] daniels [arobas] county-lambton [point] on [point] ca

Email submissions will be accepted but please do not email images. They must follow in the mail on a CD or be available on your website.
For further information please contact Lisa Daniels at 519-336-8127

•••••

WITH ART Community Public Art Program
 
ATTENTION
ARTISTS of ALL DISCIPLINES 
and
COMMUNITY GROUPS
The Winnipeg Arts Council Public Art Program invites applications from Winnipeg artists of all disciplines and Winnipeg community groups for the community-based WITH ART program.
WITH ART is a program for collaborative art projects between community groups and artists in Winnipeg. The program is based on the belief that WITH ART communities can explore issues, express identity and create dialogue by working with professional artists on a shared goal. Artists will be matched with community groups to create a project plan with an emphasis on the art-making process. WITH ART is interested in artists working in all art forms including visual, media, literary and performing. Community groups from diverse sectors who have a history of working together are welcome to apply. Please visit our website for full eligibility criteria.
Deadline for receipt of applications is January 12, 2011. 
 
A complete application package must be submitted by all applicants. For full details on the program and to download the Call-To-Artists and the Call-To-Communities, please visit our website at http://www.winnipegarts.ca/index.php?/wac/article/3790/.
 
Please forward this notice to artists and community groups that may be interested in this program.

•••••

The Union Gallery at Queen’s University in Kingston, Ontario is accepting applications for exhibitions from professional artists. The deadline for submissions is November 15, 2010. Submissions include a proposal, artist statement, CV, 10-15 digital images or short video files. Visit the gallery website http://uniongallery.queensu.ca/ for details on image requirements.

Contact: Jocelyn Purdie, Director,  jp14 [arobas] queensu [point] ca .

3. appels internationaux

Lancement du 27e Prix du Jeune écrivain de langue française
International
Le Prix du jeune écrivain de langue française récompense chaque année des œuvres écrites en français par des auteurs de 15 à 27 ans.
Date limite d’envoi des textes : le 1er avril 2011 pour les candidats français, le 1er mars 2011 pour les autres candidats.
En savoir plus : http://pjef.net

•••••

Call for submissions ‘Invisible City’ 
Deadline: 8 November, 2010
‘Invisible City’ is a pre-summer event in Ruimte in Beweging where the static still-standing image and the physical moving image are confronted with each other. We challenge artists and non-artists, builders and architects, actors and dancers, players, thinkers, chasers and drivers to come up with ideas and send in their proposals on the notion of ‘the moving, invisible city’. Your contributions will be merged into an interdisciplinary theatrical experience where space, images and moments take on a different form.
Further information 
http://www.ruimteinbeweging.nl/pdf/OPEN_CALL_FOR_INVISIBLE_CITY.pdf
Please send your proposal to invisiblecity [point] rib [arobas] gmail [point] com
ABOUT
’Ruimte in Beweging’was first established in February 2008. It is an atelier for the performing and visual arts as well as a podium for presentations. Our interest is to create to promote art projects within the region of Schiedam and Rotterdam. We are aiming to develop an interactive exchange between artists by encouraging multidisciplinary collaborations. As well as, establishing a laboratory environment to explore and experiment artistic ideas. ‘Ruimte in Beweging’ is aiming to facilitate varied activities focused on performing and visual arts. ‘Dance and Theatre’- presenting experiments in dance and or theater as try outs, work in process or live improvisation; ‘Music’- presenting experimental musicians bands and/or singers; ‘Films and video’- presenting try outs and work in process from film directors and video artists; ‘Expositions’- presenting photography work, paintings and sculptures. The presentations taken place in the location will be open for public.
http://www.ruimteinbeweging.nl/

•••••

X-OP Residency at MoKS
Deadline: 15 November, 2010
Herewith we would like to invite artists, researchers, experimentators, thinkers, organizers, etc, to apply for a residency at MoKS.
What we are looking for: People who are interested about researching and carrying on experiments on sustainable models of operation. Be it either in soft or hardware, in social or physical structures, human interactive processes or engineering techniques- we are looking for creative models of sensitive change and evolvement.
Further Information on X-OP project
http://moks.ee/site/pmwiki.php?n=Main.X-OPProject
Proposed time
1-2 months, from February till July 2011. 
Facilities offered
Monthly grant 500 euro + free studio space and apartment.
How to Apply: http://moks.ee/site/pmwiki.php?n=Residency.Apply-EsitaTaotlus
MoKS – Center for Art and Social Practice, is a non-profit artist-run project space in Estonia situated in the rural community of Mooste. We are located 40km southeast of Tartu and 20km west of the Russian border. 
The MoKS « guest studio » was opened in 2001 as an organization dedicated to local and international cooperation in the fields of arts and environmental research in the rural context of post-soviet Estonia. Apart from managing the residency program our activities range from hosting an international arts symposium to educational workshops for artists and the local youth. 
The MoKS studios are located in the partly rehabilitated space of the manor house of the old Mooste farming estate. With its broad scope and focused environment, MoKS is the only project of its kind in Estonia.

•••••

Sølyst Artist in Residence Center
Deadline: 1 November, 2010
In order to apply for a residency at SAIR you must be a professional working artist, curator or artist group. The stay will then be one or two months between April – October of the year after the deadline.
The visiting artists will be offered free accommodation and a studio at the Sølyst Castle, plus free access to the workshops and a monthly fee of 1,342 euro. A contribution is expected in form of work or it can be a talk, a show or a workshop.
Further Information: www.sair.dk/ooizzCMS/EN/application
Sølyst was built in 1862 by the aristocrat Jens Henrik Jespersen. The small castle was created in the architectural style of Dutch renæssance, originally used as a hunting lodge; it was later occupied by womens home, an orphanage and most recently a school.
Sølyst Artist in Residency Centre – SAiR – has been established by VAK – « The Art Workshops of West Zealand ». VAK is an important element in the SAiR programme because of their experience with artists working in the production of a broad range of mediums. The accommodation and working studios thath SAiR offers artists during their residency gives those taking part the enriching opportunity of intercultural dialogue.
Sølyst Artist in Residence Center
Sølystvej 2
4450 Jyderup
Denmark
info [arobas] sair [point] dk

•••••

Parson Cross programme
Deadline: 5 November, 2010
Yorkshire Artspace in 2011 is hosting their first residency in the Parson Cross neighbourhood of Sheffield. This is in partnership with SOAR, a local area regeneration organisation who have successfully secured funding to build a mixed use development of office and light industrial spaces which will include 10 studio units managed by Yorkshire Artspace.
A fee of £5000 is offered and have an additional materials and travel/accommodation budget. They expect the artist to offer some time and support to the Starter Studio artists which might be through skills sharing, 1-2-1 mentoring or other similar exchange appropriate to practice.
Further Information
http://artspace.org.uk/programmes/artist-residencies
KR Visual Arts Residency 
http://artspace.org.uk/download-file/downloads/KR-Visual-Arts-Residency-brief.pdf
Email applications are preferred rachael [arobas] artspace [point] org [point] uk or send by post:
Rachael Dodd
Programme Manager (Parson Cross programme)
Yorkshire Artspace
Persistence Works
21 Brown Street
Sheffield
S1 2BS
Angleterre

•••••

APPEL A PROJET ARTS A LA POINTE 2011
Circuit d’Art contemporain et Patrimoine
Expositions dans des chapelles et autres lieux patrimoniaux du Cap-Sizun
(Pointe du Raz – Ile de Sein)
Du 12 juillet au 29 août 2011
La 10e édition  » d’Arts à la Pointe » propose « 2011 s’éclate » autour de notions esthétique,
philosophique, politique, économique… L’homme a déjà vécu un éclatement du monde, la
segmentation des espaces, un délitement du temps, la déchirure du corps…, ce peut être aussi
un éclatement de joie, une folie créatrice…
« 2011 s’éclate » fait-il état d’une réalité, d’une déstructuration, d’un espoir… ? « L’éclat/
l’éclatement/ s’éclater » appellent des représentations de l’esprit et recouvrent plusieurs réalités,
qui, de façon endogène ou exogène, sont perpétuellement en jeu.
Cette année 2010, la manifestation a accueilli en moyenne 743 visiteurs par jour en 10 lieux du
patrimoine (moulin et ancienne forge, ti-karr, ancienne chapelle…) sur le territoire du Cap Sizun et
jusqu’à Plozévet, en Haut-Pays Bigouden.
L’édition 2011 présentera de nouveau des pratiques artistiques contemporaines sous toutes leurs
formes : installations, vidéos, peintures, sculptures, photographies… avec un renouvellement de
certains lieux.
Les artistes sont invités à déposer un dossier de candidature pour l’édition 2011
ARTS A LA POINTE, Circuit d’Art contemporain et Patrimoine
Incluant :
– Supports papier (impérativement), DVD, CD…
– un court CV. : formation, expositions récentes
– les préoccupations et pratiques artistiques
– des visuels (entre 5 et 10)
– un court projet (une dizaine de lignes) sur
le thème « 2011 s’éclate »
Dossier à expédier (avant le 20 novembre) à :
Claude BOUVIER, directeur artistique
Arts à la Pointe, Circuit d’Art contemporain et Patrimoine
Cap-Accueil, 9 rue Lamartine 29770 AUDIERNE
France

Tél. 02 98 70 28 72 / 06 75 22 61 26
contact [arobas] artsalapointe [point] com
Morgan ORVEILLON, coordinatrice
Le comité de programmation se réunira dans un délai de 15 jours après la clôture des
inscriptions.

•••••

10 000 euros attribués à un(e) jeune artiste pour un voyage d’étude à l’étranger
Chaque année, la Fondation Jean-Claude Reynal, sous l’égide de la Fondation de France et avec la collaboration de l’École des beaux-arts de Bordeaux, attribue une bourse de voyage d’étude, dans le pays de son choix, à un(e) jeune artiste travaillant directement sur papier.
La durée du séjour d’étude doit être de 6 mois maximum.
Le montant de la bourse s’élève à 10 000 euros.

Conditions
Peut concourir tout artiste âgé de 20 à 30 ans, sans distinction de formation ou de pays d’origine mais qui doit faire état d’un ou deux ans d’exécution artistique sur papier.
Le montant de la bourse sera versé en deux fois, 50 % avant le départ, 50 % sur le lieu d’étude choisi.
Le lauréat autorise la Fondation Reynal à reproduire, sur le support de communication annonçant le concours de l’année suivante, une œuvre de son choix, après validation du comité exécutif.

Modalités de participation
L’inscription se fait uniquement en ligne sur cette page web, qui permet de :
1. remplir la fiche de candidature et de motivation (études, parcours, projet pour le séjour) ;
2. charger votre dossier artistique au format PDF, PowerPoint ou dossier zippé (taille maximum : 10 Mo).
→ Aller à la fiche de candidature

Calendrier
Inscription en ligne au plus tard le 15 novembre 2010.
Une présélection aura lieu début décembre 2010.
Les artistes sélectionnés devront envoyer trois œuvres originales sur papier (dessins ou techniques d’impression) dont les dimensions ne peuvent dépasser 40 × 60 cm.
Les œuvres devront être déposées ou postées au plus tard le 15 janvier 2011 (cachet de la Poste faisant foi) auprès de :
• Ann-Gaëlle Coomber
École des beaux-arts de Bordeaux
7 rue des Beaux-Arts
33800 Bordeaux cedex
France
• Téléphone :
+33 (0) 5 56 33 49 13
• E-mail :
bourse [point] reynal [arobas] gmail [point] com
Les candidats seront informés par e-mail des résultats de la présélection puis de la sélection définitive.
Les œuvres originales seront retournées dans les meilleurs délais.

Jury
Les dossiers seront examinés par le jury composé des personnalités suivantes :
• M. Louis-Guy Gayan,
président délégué de la Fondation Jean-Claude Reynal
• Un représentant de la Fondation de France
• M. Alexis Vaillant,
responsable du département des projets, CAPC Musée, Bordeaux
• M. Jean-Baptiste Naudy,
artiste, représentant de la coopérative Société Réaliste, Paris
• Mme Guadalupe Echevarria,
directrice de l’École des beaux-arts de Bordeaux
• M. Thierry Saumier,
conservateur du Musée des beaux-arts de Libourne
• M. Pierre Ponant,
historien des arts graphiques, enseignant à l’École des beaux-arts de Bordeaux
• M. Christian Jean-Dit-Cazaux,
commissaire-priseur, auteur
• M. Ivan Lacaze,
ancien directeur des Affaires culturelles de la mairie de Bordeaux
• M. Julien Drochon,
graphiste, studio Docile, Bordeaux

→ Aller à la fiche de candidature
Fondation Jean-Claude Reynal,
sous l’égide de la Fondation de France
16 rue Montesquieu | 33000 Bordeaux | France
T : +33 (0) 5 56 52 03 07 | F : +33 (0) 5 57 14 24 14
E-mail : aquitaine [arobas] fdf [point] org

•••••

Appel à candidature : Bourse Unesco-Aschberg

Les bourses pour artistes UNESCO-Aschberg favorisent la mobilité des jeunes artistes dans le but d’enrichir leurs perspectives personnelles, de leur permettre d’engager un dialogue interculturel et de les exposer à la diversité culturelle.

Le programme propose des résidences pour jeunes artistes dans le monde entier. Il partage plusieurs des objectifs de la Convention sur la protection et le promotion de la diversité culturelle (2005) qui prône les échanges culturels et souligne la créativité et la nécessité pour les artistes de s’enrichir au contact d’autres cultures.

Ces expériences de résidences exercent un rôle catalytique dans le développement des expressions artistiques de toutes les cultures du monde.

Pour d’infos : http://www.camac.org/

•••••

November Art Competition – Theme “Figurative”
Light Space & Time – Online Art Gallery presents a Juried Competition, in which 2D artists from around the world are called upon to make online submissions for the theme “Figurative” for their December 2010 online group exhibition.
Light Space & Time encourages entries from all 2D artists regardless of where they reside and regardless of their experience or education in the art field. A group exhibition of the top five finalists will be held online at the Light Space & Time Art Gallery during the month of December 2010. Awards will be for 1st, 2nd and 3rd places. In addition, 2 artists will recognized with Honorable Mention awards.
The theme for November is “Figurative”. The submission process for artists ends November 29, 2010. All winners will be selected, announced and placed on the Light Space & Time website on December 1, 2010 and remain online in the gallery through December 31, 2010. Thereafter, the artworks will remain online in the Light Space & Time Archives with links to the artist’s websites.
Artists Apply Here:  http://www.lightspacetime.com
Thank you.
John R. Math – Light Space & Time Art Gallery
jmath [arobas] lightspacetime [point] com 

Tel: 888-490-3530
http://www.lightspacetime.com

•••••

En projets, une exposition virtuelle sur DroitDeCites.org
Appel à projet : exposition de projets
Nature de l’événement
La revue de création Droit de Cités organise En Projets, une exposition en ligne de projets d’artistes présentés en tant que projets, sous forme de notes d’intention ou de descriptifs et faisant exclusivement appel au texte.
Cette exposition d’œuvres en projets s’intéressera notamment aux conséquences que peut avoir le fait de travailler par projets sur la nature des objets produits.

Nature de la contribution
Le présent appel à projets s’adresse à tout artiste professionnel ou assimilé, désireux d’exposer en l’état, un ou plusieurs projets non réalisés.
Projets sollicités :
1) Sont sollicités des projets originellement rédigés en réponse à des appels à résidence artistique, appels à conception d’une œuvre d’art au titre du 1% artistique, appels à participation à des festivals, à des expositions thématiques et toutes autres formes d’appel d’offre.
Les projets anciennement adressés à des structures artistiques étant souvent accompagnés de documents iconographiques, il est proposé aux artistes d’adapter leur présentation à la démarche de la présente exposition, en retranscrivant dans la mesure du possible, le contenu de ces documents sous forme de textes. La matérialisation textuelle de leurs projets constituera en quelque sorte leur mode de réalisation. Il est également  possible, si cela permet de mieux appréhender la pertinence des propositions, d’accompagner l’envoi d’indications concernant les thématiques et critères des appels auxquels les projets répondaient.

2) Sont également sollicités tous les travaux qui, dans leur principe, auraient pour objet de rester à l’état de projet. Ainsi  des œuvres qui correspondraient à la démarche globale du présent projet d’exposition. Il est enfin envisageable d’envoyer une série de projets faisant œuvre en tant qu’ensemble.
Organisation et modalités de l’exposition
L’exposition prévoit d’articuler trois sections, chacune regroupant plusieurs chapitres qui eux-mêmes renverront aux pages attribuées à chacun des travaux exposés. A l’intérieur des chapitres, qui tiennent lieu de salles, chaque artiste pourra donc, suivant la nature de sa contribution, soit disposer d’une page HTML, soit présenter une œuvre sous la forme d’un article. Les modalités d’exposition étant variables, l’artiste est donc invité à indiquer de quelles manières il souhaite voir présentés les textes qui matérialisent son ou ses projets.
Les trois sections prévues pour cette exposition, sous réserve de modification suscitée par les contributions reçues, sont les suivantes : l’une sera consacrée aux projets d’œuvres sans lieux ; une autre aux projets rédigés en réponse à des appels d’offre de structures imposant une thématique ou une contrainte contextuelle ; enfin, une section sera dédiée aux projets du 1% artistique.
L’exposition En Projets, est conçue dans le cadre des Ateliers qui constituent l’une des formes éditoriales caractéristiques de la revue Droit de Cités. Elle aura pour particularité  de s’enrichir dans le temps : tous les six mois, un nouvel appel à projet sera édité et suivi d’un nouveau vernissage avec, éventuellement, modification de la structure générale de l’exposition. Pour sa première édition l’exposition ouvrira en février 2010.
Origines et enjeux du projet
L’exposition En Projets, coordonnée par Norbert Godon, est née d’un premier projet de l’artiste, Concrétions, qui consiste à rédiger et mettre en ligne une série d’œuvres fictives, regroupés en plusieurs groupes de manière à faire système. L’ensemble se présente comme l’application d’une méthode proposant de concevoir des objets à partir des figures de style les plus employées dans le langage publicitaire et journalistique.
Partant de ce projet, qui constituera l’une des pages de l’exposition lors de son ouverture, il s’est avéré pertinent d’ouvrir une exposition prolongeant le principe de l’exposition à d’autres gestes artistiques prenant la forme de descriptifs ou de notes d’intention afin de présenter une variété de démarches et postures en lien avec le travail du projet. Du fait de sa démarche éditoriale, la revue Droit de Cités rend possible cette exposition.
Au-delà des expériences comparables que présente l’histoire de l’art contemporain, cette exposition a pour enjeu spécifique d’entrer en résonnance avec un contexte artistique marqué par la professionnalisation de ses acteurs et la valeur déterminante des savoir-faire communicationnels liés à la conception de projets, ainsi que, ultérieurement, par la prérogative d’explicitation de la démarche dont procède l’œuvre. Cette exposition tendra ainsi à rendre lisible les formes et les gestes que peuvent déterminer un contexte de production où le processus de conception par projets tend à dominer, inscrivant la production artistique dans son halo narratif.
Ce faisant, l’un des objectifs sera de rendre perceptible un mode de production,  de saisir les virtualités du champ artistique, de mettre celles-ci en rapport pour donner corps à des œuvres déjà virtuellement présentes ; et partant de là, présenter des productions qui prennent justement le parti de ne pas aboutir à une réalisation, non par réticence à l’expérience du regard mais par volonté de rendre lisible un mode de création reposant sur une activité mémorielle, une capacité à solliciter les fragments d’une sensibilité partagée. En somme, exposer en tant que telle l’expansion illimitée des possibles à l’œuvre.
L’exposition En Projet, au-delà de son aspect critique, présentera donc un ensemble de parcours possibles au sein d’un espace incertain, modulable et ouvert, renvoyant aux méandres des fonctionnements imaginaires. Dans sa dimension utopique, cette exposition cherchera donc à constituer comme un cabinet de curiosités mental, mettant en scène la prolifération et la modularité des combinaisons de possibles qui se présentent à l’artiste lorsqu’il travaille sur le mode du projet, donnant à expérimenter les processus mêmes de l’imagination.
Type d’événement :
Exposition d’art contemporain sous forme d’énoncés de projets mis en ligne

Formats :
Descriptifs, notes d’intention, suite d’idées convergeant vers une réalisation potentielle, toute forme de texte esquissant un projet dont le lecteur peut appréhender la réalisation potentielle, même invraisemblable
Date limite pour l’envoi des projets :
Vendredi 15 Décembre 2010 inclus
Calendrier :
Mise en ligne des premières salles de l’exposition : Février 2010.
Les prochaines éditions de En Projets seront ouvertes sur un rythme semestriel
Responsable de projet :
Norbert Godon
Contact :
norbert [point] godon [arobas] droitdecites [point] org

•••••

Appel à résidence : l’Aparté, lieu d’art contemporain

Situé sur le domaine de Trémelin, parc boisé de 200 ha, L’Aparté profite d’un environnement exceptionnel au coeur du Pays de Brocéliande.

Lieu d’expositions par la présentation de 4 à 5 expositions temporaires chaque année, l’Aparté se veut avant tout un espace de création. Lieu de résidence, l’Aparté permettra, tous les ans, à deux ou trois artistes d’y poursuivre leurs recherches artistiques et d’y proposer des projets d’expositions originaux.

L’Aparté développera également un programme de médiation auprès de ses publics, en particulier le public scolaire. Dans le cadre des résidences, l’Aparté ouvrira ses portes pour des temps d’échanges avec les artistes (ouvertures de l’atelier, conférences..).

Date limite de réception des dossiers : le 22 novembre 2010 (cachet de la poste faisant foi)

Périodes de résidences concernées :

• Septembre-octobre 2011 : 05 septembre au 25 octobre 2011
Le travail de l’artiste sera présenté du 21 octobre au 16 décembre 2011

• février – mars 2012 : 13 février au 19 mars 2012
Le travail de l’artiste sera présenté du 16 mars au 15 juin 2012

La sélection se fera en décembre par un comité regroupant des élus, des membres de la société civile et des professionnels de l’art contemporain.

La décision du comité de sélection est sans appel et sera communiquée personnellement aux candidats au début du mois de janvier.

Plus d’infos : www.laparte.com

•••••

Call for entries
Deadline: 28 November 2010
moves11
INTERSECTIONS: Filming Across Culture & Technology
27 – April -1 May 2011
onscreen | onsite | online
In Liverpool & the UK

To showcase the best experimental short films and video art exploring “movement on screen” from around the world moves is now inviting filmmakers and artists to present screen-based works that investigate cultural and technological intersections. moves11 will look at films, installations, live events and papers that create connections at various levels capturing, discussing and imagining different INTERSECTIONS.
> moves Awards
The best works shown at the festival will enter the race for the moves Film Award (cash prize £1000), moves Audience award (professional training worth up to £500) and the international moves Tour Award (to screen around the world).
> next moves event: New media dance theatre performance Red Rain by Bridget Fiske
Sat 20 Nov 2010 | Old Rapid Paint Shop, Renshaw St, Liverpool, L1, FREE
Red Rain uses interactive and video media as a digital poetry with live performance to investigate the self in-flux.
> Have you missed moves10? Checkout our festival wrap-up video produced by the students from Futureworks.
> View pictures & comments of moves recent Interactive Scenography LAB.
> Revive the inspirational audiovisual journey of the live performance Sayat Nova Revisited by Goran Vejvoda & BACKGROUND.
http://www.movementonscreen.org.uk/

•••••

call for entries
Deadline: 30 April 2011
Kratkofil 2011international short film festival, will be held for the fifth time in Banja Luka in August of 2011.

Download entry form
1) The Festival is comprised of the following:
– Competition section
- Side programs
- Special programs
- Debates – audience – authors – film critique – special festival guests – good fun
2) Provisions for film selection for the competition section
– The films must meet the following requirements:
· produced after January 1st, 2009
· duration up to 20 minutes
· subtitled in the English language, unless the dialog is in the English language
- all applications will be processed in the selection stage, unless direct participation was agreed with Festival management
- Films will be screened from 35mm, Beta SP or DVCAM, in that order of preference.
3) Attendance of the author at KRATKOFIL
The directors of selected films are invited to be guests of the festival and the festival will cover the expenses of their stay (food, accommodations, VIP passes). Exceptionally, a part of the travel expenses may be covered by the festival. Expenses are covered for one person only. If the director of the film cannot attend the Festival, the invitation may be forwarded to another member of the film crew.
4) Sending the application material
There is NO submission fee at KRATKOFIL. A application for the competition must include:
– A preview DVD copy of the film
- Entry form – filled out and signed
- info CD/DVD containing
· short biography of the director (up to 500 characters)
· short filmography of the director
· photography of the director
· short synopsis of the film (up to 500 characters)
· dialog lists (if the film has non-English dialog or any text displayed)
· film stills (screenshots)
– Note:
· All materials must be sent to the festival address NO LATER than April 30th, 2011
· The application should be sent with a designation saying “No commercial value. Cultural purposes only.”
· The DVD and other material shall not be returned
5) Sending the selected films
– Please designate the package with “No commercial value. Cultural purposes only.” The indicated consignment value should not exceed €10.
- The 35mm / BETA SP / DVCAM must arrive to the festival address NO LATER than july 31st, 2011. In case the copy is late, the festival keeps the right to exclude the film from the competition and replace it with another film.
- The expenses of the consignment are covered by the sender.
- The 35 mm / BETA SP/ DV CAM will be returned to the address listed in the application, at latest three weeks after the end of the festival.
6) Miscellaneous
– The timetable for film screenings is at the exclusive discretion of the Kratkofil administration. The number of screenings, dates and schedule, as well as locations are determined only by the Festival administration.
- A film that has been applied cannot be withdrawn from the festival, unless the Festival administration decides otherwise.
- The Festival has the right to screen a film up to four times during the program solely for promotion purposes.
- The Festival keeps the right to use an insert from the film in the duration of up to 3 minutes for TV, radio broadcast and online promotion.
7) Jury and awards
The jury consists of 5 internationally recognized film artists and decides on the following awards:
– Grand Prix for the best film of the festival
- Best fiction film
- Best documentary film
- Best animated film
- Best experimental film
- Best domestic film
- Audience award
- Special mentions from the jury (the number and nature of these awards is at the sole discretion of the jury)
Sending a signed entry form means that the applicant has read, understood and accepted the rules of KRATKOFIL 2011, 5th international short film festival in Banja Luka, and declares that the owner of the screening rights has approved the application of the film to the festival.

•••••

Call for entries
Deadline: 30 November 2010 (reception)
Living Spaces
The 3rd International festival for contemporary art
Damaskus/Syria – In April 2011

About the festival:
AllArtNow launched festival with the desire to introduce contemporary art and its processes to our audiences, and to encourage the development of emerging artists in Syria and around the world.
In 2009 we introduced video art.
We have screened video art in different spaces (public, cultural and artistic spaces) through partnerships established inside and outside of Syria, in effort to reach diverse audiences.
In 2010 we presented many new forms of contemporary art, in our continued effort to create a platform for open discussion about new kinds of emerging contemporary art. We seek to nurture and help the cultural scene grow, one year after another, and to add to our already growing number of partnerships.
This year the festival expands to cover more activities that we would like to introduce to our Syrian audience, and to those artists that we have collaborated with through exhibitions, video art festivals, and workshops. In our 2011 program we will be showing a selection of artworks including -video – multi-media installation – performance, street art, and video art, working directly with and supporting the artists and our audience.
About AllArtNow:
AllArtNow was initiated in 2005 as a reaction to a series of different limitations that exist for artists and other cultural producers working in Syria. Project after project convinced us of the need and the benefits of developing a platform for contemporary art, and providing opportunities for artists to flourish. We have succeeded in encouraging artists to work using contemporary practices, such as video, installation, and performance.
We aim to continue developing new collaborative approaches with organizations in & out of Syria. Through our work as supporters and facilitators of contemporary art practices we aspire to create opportunities for artists, ranging from workshops to residencies and exhibitions; and for our audiences, through participation and open dialogue.
AllArtNow is always open to artists from different regions of the world to work and be in contact with local artists, because we believe that by collaborating with others we can improve the current ecology of the arts in Syria.
To participate in your video art
Please submit your video (DVD format) in a sealed envelope to the following address:
The 3rd International Festival for contemporary art 2011
AllArtNow office
Bab Musala St
Damascus – Syria
P.O.Box 14136
Tel. 00963112218166
Fax: 00963112217622
Kindly send your application including selected frame for your video art to our e-mail:
info [arobas] allartnow [point] com
allartnow [arobas] gmail [point] com
And if you have any proposal to show other art form (performance- installation – workshop …etc…) kindly send us your proposal in our e-mail:
request [arobas] allartnow [point] com

•••••

Artist-in-Residence – Objectifs Centre for Photography and Filmmaking, Singapore (No deadline)

Description
The Objectifs Artist-in-Residence programme is open to all artists who incorporate photography and film in their work. The aim is to provide visual artists, who want to develop their craft, with a supportive platform, conducive for the creation and development of new personal work. Being in a new environment allows artists to interact with the local arts community and exposes artists to a diversity of cultures and ideas.
During the residency period, the artist is expected to:
- Share work-in-progress through discussions, screenings, exhibitions, keeping Objectifs updated on project progress;
- Conduct up to 6 hours of workshops or seminars per week, tailored to the artist’s area of specialty;
- Showcase their completed project at the end of the residency period, e.g. in the form of an exhibition or screening.
There are no restrictions on nationalities, but residents are responsible for applying for a valid tourist or social visitor’s pass.
Technical Information
Artists are welcome to use the facilities at Objectifs, which includes a gallery space. The following equipment is also available:
iMac G5 with Final Cut Pro HD and Adobe Photoshop CS, B&W Darkroom with chemicals, 3CCD Panasonic DVX camera
Large format printer (printing offered at discounted rates)
Studio Information
Dedicate studio space at Objectifs
Accommodation Information
Shared accommodation separate from studio
Paid by host
Travel subsidy of up to $1,500 to contribute to return airfare (reimbursable with receipt);
Stipend of $1,000 per month for the residency period; Material fee of up to $1,000 for the residency project (reimbursable with receipts);
Basic accommodation for the residency period.
Paid by artist
Other expenses
Location
Objectifs is located in the Arab Street/Kampong Glam area, a melting pot of different cultures. It is 5 min from the city.
Application Criteria
Artists are selected based on their experience, portfolio, submitted project proposal and recommendations. Applicants must indicate the residency period based on the deadlines. Please download application form at www.objectifs.com.sg
Application address
56A Arab Street
199753 Singapore
Singapore
Telephone +65 6293 9782
E-mail info [arobas] objectifs [point] com [point] sg
www.objectifs.com.sg

4. divers

Droit d’auteur au Canada: le débat parlementaire va commencer!

tiré du Bulletin de la Conférence canadienne des arts 26/10
25 octobre 2010

Les faits en résumé
Le projet de loi C-32 intitulé Loi sur la modernisation du droit d’auteur, sera présenté en deuxième lecture à la Chambre des communes la semaine prochaine, soit le mardi 2 novembre. Le débat en deuxième lecture porte essentiellement sur les principes de la législation proposée aux Parlementaires. Exceptionnellement dans le cas de C-32, le gouvernement a obtenu l’accord des parties d’opposition pour limiter au minimum le débat en Chambre afin que le projet de loi soit envoyé le plus rapidement possible pour examen en comité.
Cela veut dire que vraisemblablement le 4 ou le 5 novembre prochains, C-32 sera envoyé en comité pour audition de témoins et pour une étude systématique article par article.  Comme ce projet de loi tombe à la fois sous la responsabilité conjointe des ministres du Patrimoine et l’Industrie, il a été décidé de procéder à la constitution d’un comité législatif composé de membres des Comité permanents du Patrimoine et de l’Industrie. La constitution de ce comité devrait prendre une dizaine de jours, ce qui veut dire que les audiences devraient commencer autour du 15 novembre prochain.
L’objectif premier de C-32 est de rendre la législation canadienne sur le droit d’auteur conforme aux dispositions du Traité de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) sur le droit d’auteur.  Déposé en Chambre le 2 juin dernier par le ministre de l’Industrie Tony Clement, le projet de loi semble maintenant être la préoccupation principalement de son autre parrain, James Moore, ministre du Patrimoine canadien.
Le gouvernement présente le projet de loi C-32 comme établissant un équilibre juste entre créateurs et utilisateurs. Cette opinion est loin d’être partagée par la communauté culturelle qui, tout en accueillant favorablement certains aspects de la législation, la caractérise plutôt de « projet de loi sur les droits des usagers » au dépens des artistes et des créateurs et d’attaque systématique contre le régime actuel de licence collective. Dans la communauté juridique, le Barreau du Québec a récemment publié une condamnation non équivoque du projet de loi dont il réclame le retrait (voir plus bas). Il est clair que le débat des prochaines semaines sera des plus animés!
La CCA publie un résumé des positions des principales parties au débat
Au cours des derniers mois, les associations et collectifs d’artistes, de créateurs, de producteurs, d’écrivains et de musiciens, ainsi que nombre d’autres parties intéressées au débat, ont identifié et commenté les articles qu’ils veulent voir amendés, ajoutés ou retirés du projet de loi.
Afin d’aider ses membres et le public à mieux comprendre les positions des divers protagonistes – et éventuellement préparer leur propre intervention dans le débat public – la CCA publie aujourd’hui un résumé des positions des différents intervenants du secteur culturel. On y fait état des quelques appuis et des nombreuses réserves exprimées à l’égard du projet de loi. Un autre document résume les positions du monde de l’éducation, un autre  passe en revue la notion d’utilisation équitable dans dix juridictions étrangères et finalement, un autre résume un article récent publié dans The Hill Times par le professeur Michael Geist de l’Université d’Ottawa.
Dans l’ensemble, les associations et collectifs reconnaissent d’emblée l’urgence de mettre à jour la législation canadienne sur le droit d’auteur. Mais toutes expriment de vives inquiétudes quant à l’impact que le projet de loi aura sur la capacité des artistes et créateurs de tirer du revenu de leur travail dans l’univers numérique s’il est adopté dans sa présente forme. Il existe un large consensus au sein de la communauté culturelle que si en bout de compte, cette capacité est affectée négativement par la loi, mieux vaut qu’elle ne soit pas adoptée et que la réforme soit encore remise à plus tard.
Les principales critiques à l’égard de C-32 portent sur les exceptions nombreuses et souvent mal définies que le projet de loi ajoute à celles déjà existantes à l’égard du droit d’auteur; sur les changements à la notion d’utilisation équitable, notamment au chapitre de l’enseignement; sur la légalisation du transfert de support sans aucune forme de rémunération pour les ayants droit; sur l’affaiblissement, sinon la destruction du régime actuel de licence collective; sur la politique de responsabilisation des fournisseurs de service internet, etc.  De plus, on souligne que l’ajout d’exemptions et le recours à un langage vague ne peuvent que mener à un interminable processus de poursuites devant les tribunaux – une démarche que bien peu d’artistes et de créateurs sont en mesure d’entreprendre.
Ce dernier point est d’ailleurs repris par le Barreau du Québec qui est intervenu dans le débat récemment par le biais d’une lettre ouverte aux ministres Moore et Clement. Le Barreau se livre à une critique musclée dans laquelle il détaille les failles du projet de loi C-32 et en réclame le retrait. Selon le Barreau,
•  C-32 ne respecte pas les obligations internationales du Canada entre autres parce qu’il ne respecte pas le test des trois étapes avant d’accorder une exemption sans rémunération aux détenteurs de droit ;
• Il soulève des problèmes de cohérence avec d’autres textes juridiques provinciaux et est ambigüe quant à la responsabilité des fournisseurs de service internet ;
• Il introduit plusieurs incertitudes juridiques et encourage le recours aux tribunaux;
• Il crée des exceptions qui dépendent de conditions irréalistes et impossibles à vérifier;
• Il introduit un concept dangereusement flou en ajoutant le mot éducation au chapitre de l’utilisation équitable (selon le Barreau, « de nombreux litiges sont à prévoir avec le libellé du projet de loi » ;
• Il nie l’exercice de gestion collective du droit d’auteur actuellement en place et préconise l’approche de recours judiciaires individuels « recours souvent non praticables et irréalistes dans le contexte de la diffusion de masse »;
• Il retire aux ayants droit la rémunération pour leur travail et ce faisant, il brise l’équilibre entre les créateurs et les utilisateurs, ce qui est pourtant être l’objectif premier de la loi.
Une vingtaine de représentants du secteur culturel, dont la CCA, ont récemment rencontré des membres du Parti Libéral et du Parti néo-démocrate pour leur présenter un consensus sur un certains nombre d’aspects fondamentaux de la loi. Ce consensus a été résumé dans un document préparé par l’Alliance of Canadian Cinema, Television and Radio Artists (ACTRA). Des rencontres similaires devraient avoir lieu sous peu avec le parti gouvernemental et avec le Bloc Québécois.
Au cœur du message présenté par cette coalition du secteur culturel : l’accroissement d’exceptions souvent mal définies, le refus d’étendre le régime actuel de la copie privée aux nouvelles technologies, de renforcer le système de gestion collective du droit d’auteur ou de créer d’autres façons d’à la fois assurer aux Canadiens un accès facile aux œuvres tout en assurant une rémunération équitable pour les créateurs, tout cela va mener à la disparition de plusieurs industries de créativité.
Pour en savoir davantage sur le processus législatif et pourquoi c’est important
Le projet de loi C-32 sur le droit d’auteur  a été présenté en première lecture à la Chambre des communes le 2 juin 2010. C’est un document de 65 pages qui fait référence à divers articles de l’actuelle loi qu’il propose d’amender.

L’étape de la deuxième lecture consiste en un débat en Chambre durant lequel les 304 députés ont un droit de parole d’au moins 10 minutes durant lequel ils commentent les principes sous-jacents au projet de loi débattu. Comme on l’a mentionné ci-haut, le gouvernement a pu convaincre les partis d’opposition de tenir un débat minimal qui ne devrait pas durer plus d’un jour ou deux. En principe, le projet de loi pourrait être défait au cours du vote qui suit ce débat, dans lequel cas il meurt et le gouvernement ne peut présenter au cours de la même Législature ou même Parlement. Dans le cas qui nous occupe, il est déjà acquis que C-32 va être adopté en deuxième lecture et envoyé en comité.

Une fois les audiences des témoins terminées, chacun des membres du comité peut proposer des amendements qui doivent à leur tour être débattus et votés. Mais tous les amendements ne sont pas admissibles. Ne le sont que ceux qui sont conformes aux intentions de la loi et reliés à ce qui se trouve déjà dans le texte. Il n’est pas possible pour l’opposition de proposer de nouveaux articles. Également exclu, tout amendement qui engage des fonds publics.

Une fois les amendements votés un par un, le Comité achemine son rapport à la Chambre pour la troisième et dernière lecture. Dépendant des résultats de l’étude en comité et du contexte politique du débat, C-32 pourrait être défait à cette étape ultime, à condition que les trois partis d’opposition fassent front commun. Un autre scénario, advenant que les travaux du comité s’éternisent, voudrait que le projet de loi meure au Feuilleton si, comme le veut la sagesse populaire courante, on doit prévoir une élection après la présentation du prochain budget.

Que puis-je faire?
Lire les divers documents mis à votre disposition par la CCA concernant C-32 afin de bien comprendre les préoccupations du secteur culturel. Si possible, faire en sorte que vous ou votre organisme demande à comparaître devant le Comité législatif (la CCA vous avisera de comment le faire dès que le comité sera sur pied et que le Greffier aura été nommé). Au minimum, contacter votre député(e) pour faire part de vos positions concernant le projet de loi. Pour savoir comment contacter votre représentant(e), cliquez ici.

Que pensez-vous de ce bulletin? Joignez-vous à la discussion et inscrivez vos commentaires sur notre blog.

•••••

Enquête : la plupart des Ontariens considèrent les arts comme importants pour la qualité de vie

Le 20 octobre 2010 – Le Conseil des arts de l’Ontario (CAO) a publié les résultats de l’enquête Les arts et la qualité de vie : attitudes des Ontariens réalisée par Environics Research Group pour le compte du CAO.
Les résultats indiquent qu’une vaste majorité des Ontariens estiment que les arts sont importants pour la qualité de vie de leur collectivité et pour la qualité de leur propre vie. L’enquête a également indiqué dans quelle mesure les Ontariens démontrent ces attitudes positives.
C’est la première enquête provinciale du genre depuis 1994, époque à laquelle le CAO avait commandé une enquête semblable. Une comparaison des réponses aux questions posées dans les deux enquêtes révèle que la proportion d’Ontariens qui ont un point de vue positif sur les arts et la qualité de vie a généralement augmenté depuis 1994.
FAITS
• 95 % des Ontariens sont d’avis que les arts enrichissent la qualité de notre vie.
• 89 % des Ontariens croient que, si une collectivité perdait ses activités artistiques, les gens qui y vivent perdraient quelque chose de valeur.
• 81 % des Ontariens pensent que les arts sont importants pour la qualité de leur propre vie.
• 95 % des Ontariens estiment que la réussite de chanteurs, écrivains, acteurs et peintres canadiens suscite un sentiment de fierté pour les réalisations canadiennes.
• 81 % des Ontariens affirment que le gouvernement devrait dépenser des fonds publics pour soutenir les arts.
CITATION
« Indépendamment de ce que les gens pensent des arts à titre personnel, ils n’en reconnaissent pas moins la valeur que les arts ont pour leur collectivité. On a le sentiment que les arts sont considérés comme un bien public », signale Kathryn Townshend, directrice de la recherche, des politiques et de l’évaluation du CAO.
Les arts comme bien public
Les résultats de l’enquête révèlent aussi qu’une vaste majorité d’Ontariens (64 %) est d’avis que la présence des arts dans une collectivité profite davantage à la collectivité dans son ensemble qu’aux personnes qui assistent à des activités artistiques.

Tous les groupes régionaux et démographiques ont des attitudes positives à l’endroit des arts
L’enquête révèle également qu’une majorité d’Ontariens de tous les groupes régionaux et démographiques ont des attitudes positives concernant les arts et la qualité de vie personnelle ou la qualité de vie de la collectivité. Par exemple, de grandes majorités d’Ontariens de chaque région de la province et de tous les niveaux de scolarité conviennent que les arts sont importants pour la qualité de leur propre vie.

POUR EN SAVOIR PLUS
Accéder au résumé du rapport d’Environics et au rapport complet.
Pour de plus amples détails, ou pour parler à Kathryn Townshend, directrice de la recherche, des politiques et de l’évaluation, veuillez contacter Geneviève Vallerand, dont les coordonnées sont indiquées ci-dessous.
Le rapport s’appuie sur les résultats d’une enquête omnibus réalisée par Environics Research Group pour le compte du Conseil des arts de l’Ontario. L’enquête a été réalisée par téléphone du 22 au 28 février 2010 et du 4 au 10 mars 2010. Elle examine les opinions d’un échantillon probabiliste de 1 000 résidents ontariens de 18 ans et plus. L’échantillon, stratifié par sexe, région et taille de collectivité, est considéré comme exact, avec une marge d’erreur de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20